mercredi 23 mai 2018

Wellin possède un beau réservoir chez les jeunes. - L.T. La Meuse


Lundi, Libin a accueilli les finales de la Coupe Jules Bastin. C’était la dernière fois que cette épreuve était organisée. On revient sur les quatre rencontres spectaculaires.

WELLIN 7

CARLSBOURG 0

Les buts : 12e Bihain (1-0), 21e Libioulle (2-0), 32e Bihain (3-0), 36e Laffineur (4-0), 46e Libioulle (5-0), 64e Lemaire (6-0), 73e Bernard (7-0).

Wellin : Gillain, Vincent, Moureaux, Tonneau, Marchal, Milicamp, Trodoux, Laffineur, Charlier, Bernard, Libioulle, Lemaire, Sion, Bihain, Delahaut, Fallay.

Carlsbourg : Colle, Feron, Al.Poncelet, Bodson, Polet, Loiseau, Arnould, Schrevens, Au.Poncelet, Donnay, T.Romnée, Roiseux, Flamend, Cacbach, L.Romnée, Comblin.

Arbitre : M. Bourguignon.

Bravo à Wellin qui a fait le taf ! Mais les spectateurs neutres se sont parfois demandés si Carlsbourg jouait à onze tant les Rouges ont été dépassés par leur adversaire durant ces 90 minutes. « Il y a une différence de classe, tout simplement. Ils jouent plus rapidement, ils savent écarter le jeu quand il faut. Ils savent tout faire… Bref, ils étaient un cran au dessus et ont logiquement gagné », constatait à juste titre Henry Henrard, le T1 de Carlsbourg. Effectivement, il n’y avait rien à dire.

Pourtant, on est convaincu que cette équipe était capable de mieux et n’était pas arrivée en finale par hasard. « Il y avait trop de blessés. On avait des gars qui étaient alignés pour boucher les trous. Ils étaient encore convalescents. Ce n’était pas notre équipe habituelle. L’effectif était trop court dans ce cas-ci. » Cela s’est vu sur le terrain. Un, deux puis rapidement 3-0… le match était plié après une demi-heure. Le gardien de Carlsbourg lâchant même un « Hey les gars, on va s’en prendre dix si on continue de la sorte » évocateur. Il n’était pas si loin, en fin de compte. Wellin obtenait ainsi son premier titre dans la catégorie. « On s’était fixé l’objectif de la gagner. On était pourtant venu stressé. Une fois qu’on a mené, j’ai été plus relax. D’habitude, notre point faible est la gestion du stress. La peur de gagner ou de perdre. C’est donc pourquoi j’ai insisté sur le fait de ne pas relâcher la pression après la pause. Il fallait en mettre un cinquième et c’est ce qu’on est parvenu à faire. Sans être méchant, je pense que nous étions plus forts techniquement. Le groupe est composé de copains. Ils se connaissent depuis les minimes », précise leur entraîneur, Jean-François Lambert. Wellin a la chance de posséder un beau réservoir chez les jeunes. Entre trois à six éléments évoluent d’ailleurs de temps en temps avec l’équipe première (P3). Voilà de quoi redonner le sourire aux dirigeants qui ont vu leur équipe de P1 descendre en P2.


Wellin remporte la finale des U21 en photos - lavenir.net

Wellin n'a fait qu'une bouchée de Carlsbourg en finale de la coupe Jules Bastin dans la catégorie U21 : 7-0

Wellin : Gillain, Vincent, Moureaux, Tonneau, Marchal, Milicamp, Trodoux, Laffineur, Charlier, Bernard, Libioulle, Lemaire, Sion, Bihain, Fallay, Delahaut.


Carlsbourg : Colle, Feron, Au. Poncelet, Bodson, Polet, Loiseau, Arnould, Al. Poncelet, Schrevens, Donneaux, T. Romnée, Roiseux, Flamend, Cachbach, L. Romnee, Comblin.


Arbitre : F. Bourguignon

Buts : Bihain (9',1-0), Libioulle (21',2-0), Bihain (26',3-0), Laffineur (43',4-0), Bihain (47',5-0), Lemaire (53', 6-0), Bernard (63',7-0).

Neuf minutes et pas une de plus, voici combien de temps a duré le suspens dans cette finale. Rapidement, tout le monde a vite compris que les Wellinois, plus présents au pressing et plus fort dans le milieu du jeu, n'allaient faire qu'une bouchée d'une équipe de Carlsbourg courageuse, mais un peu trop lente derrière. Résultat des courses, Bihain, qui n'a joué que trois matches avec les U21 en championnat cette saison, s'est amusé en plantant un triplé. Avec quatre buts d'avance à la pause, le match était déjà plié. La seconde période n'aura été qu'une formalité pour des Wellinois qui ont, en plus, pas mal gaspillé. Des occasions pour Carlsbourg ? Une seule à vraie dire. Mais quelle occasion avec un penalty de Roiseux détourné par Gillain. Pour le reste, les joueurs d'Henri Henrard ont souvent couru derrière le ballon, mais auront eu le mérite de ne jamais véritablement baissé les bras. Histoire de relativiser le large succès de Wellin, signalons néanmoins que cette équipe pouvait compter sur des joueurs comme Lemaire, Bihain, Bernard, Libioulle ou Vincent, soit tous des joueurs titulaires en équipe première cette saison, que ce soit en P1 avec Wellin, en P3 avec Wellin B, Tellin ou Redu. « En championnat, nous n'avions pas d'objectif car nous avions un gros noyau et nous avons fait tourner, commentait le T1 wellinois Jean-François Lambert. Les joueurs peut-être un peu moins forts ont joué, mais en coupe Jules Bastin, le but était d'aller au bout donc là, nous avons vraiment mis la meilleure équipe possible. Les provinciaux l'an prochain ? Je pense que nous allons refuser. Comme cette année, les meilleurs joueurs évolueront avec les équipes fanions. »


mardi 22 mai 2018

VIDEO TVLUX Wellin U21 étrille Carlsbourg en Finale de la Coupe Jules Bastin




Il n'y a pas vraiment eu de suspense dans la finale U21. Après 25 minutes, Wellin gagnait déjà 0-4. Au retour des vestiaires, la Jaune et Bleu ont encore inscrit trois buts pour sceller le résultat à 0-7.

mercredi 16 mai 2018

MERCATO : Un n°10 rentre au bercail !!

Champion en 2015 avec Wellin, il s'était surtout consacré au futsal ces dernières années, il revient retrouver ses copains et cette ambiance qu'il aime tant chez les jaunes et bleus.

Thomas Luis est de retour à Wellin !


vendredi 11 mai 2018

MERCATO : Un frère arrive, l'autre s'en va !

Une nouvelle fratrie a failli se former à Wellin, mais il n'en sera finalement rien! Bien que le jeune joueur prometteur de Ciney (Interprovincial), Louis Vincent, qui fêtera ses 16 ans au mois de juin, vient de s'engager avec Wellin pour la prochaine saison en 2ème provinciale, son frère Nicolas s'en ira quant à lui vers Rochefort. A en croire un Louis particulièrement ambitieux, Wellin n'a pas perdu au change! Nous espérons que l'avenir lui donnera raison et nous en profitons pour souhaiter beaucoup de réussite à son frère dans sa nouvelle aventure à Rochefort! 

Bienvenue Louis!