lundi 29 octobre 2012

VIDEO : Bouillon - Wellin (1-3)

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LA VIDEO

Wellin sort Bouillon de sa roue - l'avenir.net


Bastien Talmas a marqué le premier but de Wellin, dans le choc face à Bouillon.

Bouillon 1 – Wellin 3

Wellin a confirmé, ce dimanche, qu’il était sans doute le favori n° 1 dans la course au titre en dominant son dauphin. Les hommes de Gaëtan Dave ont attendu la seconde période pour appuyer sur le champignon. Peu après la reprise, Goffaux servait le caviar à Talmas pour l’ouverture du score (0-1). Buchemeyer, en remettant les compteurs à zéro (1-1) dans la foulée, tentera bien d’enrayer la mécanique wellinoise, mais rien n’y fera. Mayanga rendra l’avance aux visiteurs (1-2), avant qu’A. Lejaxhe, bien aidé par son frère Morgan, ne parachève l’ouvrage (1-3). Wellin compte désormais trois unités d’avance sur Ochamps, quatre sur Bouillon et sept sur Nassogne.


Vendredi soir, Neuvillers a tenu Vaux-sur-Sûre en échec sur son terrain. «Si c’est 5-1, il n’y a rien à dire,assure Jacques Sonnet, le secrétaire des Étoilés. Leur gardien, Valentin Bossart, a livré une prestation magistrale. Il a tout sorti.»

Vaux-sur-Sûre 1 – Neuvillers 1

Tout, sauf un essai lointain de Pinson à une minute du coup de sifflet final. Un missile synonyme d’égalisation pour les hommes de Philippe Jacques, qui étaient menés depuis le quart d’heure. Guiot avait alors fait parler son sang-froid pour convertir un coup de réparation provoqué par le jeune Petitjean.«Entre les deux buts, le match fut à sens unique, glisse Jacques Sonnet. Tallier, Goosse, Pinson, C. Didier ou encore P. Georges se sont tous cassé les dents sur Bossart. Compte tenu du scénario, on peut s’estimer heureux de prendre un point. Dommage toutefois de n’avoir pu aligner une troisième victoire de rang, car, à mes yeux, on a peut-être livré notre meilleur match depuis le début de saison.»

Libin 11 – Sainte-Marie 0

La raclée du week-end. Sainte-Marie, privé de son capitaine Ska et de son gardien Goosse, a coulé à pic face à des Libinois qui ont fait transpirer leur préposé au marquoir. Marquoir qui affichait déjà un tarif de forfait à la pause (5-0).

Mike Lodriguez, déjà auteur de sept buts lors des quatre matches précédents, en a profité pour poursuivre sa folle remontée au classement des buteurs, en ajoutant quatre roses à son bouquet personnel. Pochet, Luis et Picart se sont, eux, contentés d’un doublé, le troisième cité nettoyant, au passage, la toile d’araignée d’un Baudet abandonné par son arrière-garde. Ajoutez un dernier but de De Backer, sur un penalty accordé très généreusement par M. Gillardin, et le compte est bon.

Nassogne 1 – Chaumont 3

Deuxième défaite consécutive pour Nassogne, surpris par des Chaumontois qui restaient sur trois revers de rang. «On mange notre pain noir, se désole Alain Philippe, le mentor nassognard. Mon fils Jérôme est rapidement sorti sur blessure et Cédric Léonard l’a imité dès la demi-heure. Ces sorties ont quelque peu déstabilisé mon bataillon.»

Chaumont, lui, a confirmé qu’il était le spécialiste des contre-attaques éclair. Gravé plantait la première banderille en milieu de premier acte (0-1), avant de s’offrir le doublé, sur penalty, juste avant la pause (0-2). Un coup de réparation consécutif à une légère faute de main de Dabe dans la surface.

Si Hautot et Marchal tenteront bien de sonner la charge après l’entracte, du côté nassognard, les derniers espoirs des Verts s’envoleront à vingt minutes du terme lorsque Maréchal crucifiera Quirynen pour la troisième fois. Hautot ramènera à 1-3, à cinq minutes du terme, soit trop tard que pour bouleverser l’issue du débat. La fin de match sera encore marquée par un but annulé de Marchal, pour un hands, mais aussi par la sortie du buteur chaumontois Maréchal, victime d’une grosse entorse.

Grandvoir 2 – Bercheux 3

Bercheux se relance, Grandvoir s’enlise encore un peu plus. Dans ce duel de mal classés, les Verts ont confirmé leur redressement en alignant une deuxième victoire de rang. Les Cerfs, placés par deux fois aux commandes par Panier (1-0 et 2-1), n’ont pu empêcher la troupe de Fabian Boulard d’inverser la tendance. Bozet rétablissait d’abord la parité sur penalty (1-1), avant que Manand n’offre la victoire aux siens à la faveur d’un doublé (2-2, puis 2-3). Cette défaite, couplée à la victoire de Tellin face à Poupehan, plonge encore un peu plus dans le doute des Grandvauriens qui doivent encore en découdre avec Chaumont, Neuvillers et Wellin, dans ce premier tour.

Sibret 1 – Ochamps 2

Ochamps chipe la place de premier dauphin à Bouillon. Les Canaris se sont imposés au forceps, ce dimanche, sur la pelouse de Sibret. Le but de la victoire est tombé à huit minutes du coup de sifflet final, Hotton mettant à profit un centre parfait de Hanchir pour envoyer les siens au nirvana (1-2). Les deux formations s’étaient neutralisées jusque-là. Do Rosario avait ouvert la marque sur un coup franc dévié avant la pause (0-1) et le Sibretois Dislaire lui avait répondu à l’heure de jeu, en égalisant de la tête (1-1). «Un petit match, commente Michaël Bourguignon, le délégué de Sibret. Nous sommes un peu déçus, car nous sommes convaincus que le deuxième but d’Ochamps est entaché d’un hors-jeu.»

Paliseul 1 – Saint-Pierre 1

Les spectateurs qui avaient bravé le froid pour se rendre à la Place des Battys l’ont peut-être regretté. Ils n’ont, en effet, quasiment rien eu à se mettre sous la dent. Le marquoir affichait d’ailleurs toujours un score vierge à la pause. M. Mandy se chargera de réveiller l’assistance à l’heure de jeu, en accordant un penalty à Paliseul, au grand désappointement des Pierrots. «Il venait de donner un coup franc en faveur de Paliseul, relate Alain Scius, le vice-président de Saint-Pierre. Avant même que le joueur ne le botte, il y a eu un léger accrochage dans la surface, comme il y en a sur chaque coup franc ou corner. Tout le monde a été surpris en voyant M. Mandy, excellent pour le reste, montrer le point de penalty.» Alex Arnould ne se fera pas prier : 1-0. Saint-Pierre devra une nouvelle fois son salut à son artificier number one, Gauthier Toussaint. Le meilleur réalisateur de la série rétablira la parité à dix minutes du terme.

Tellin 4 – Poupehan 2

Troisième victoire de rang pour Tellin. Coup d’arrêt, en revanche, pour Poupehan, qui restait sur six sorties sans accroc. Les Poupinots, qui ne présentaient que onze joueurs sur la feuille de match, ont ouvert la marque par Szwed avant de craquer d’une pièce. Pigeon, auteur d’un doublé, M. Charlier et J. Englebert permettaient à Tellin de s’échapper à 4-1 avant même la rentrée aux vestiaires. De la seconde période, on ne retiendra que le deuxième but de Szwed, inutile, et l’exclusion du gardien poupinot Donat pour une faute dite nécessaire. «L’équipe la plus volontaire a gagné, confie Alex Debune, le président de Poupehan. L’absence de remplaçants ne constitue même pas une excuse à cette débâcle, dès lors qu’on a flanché dès la première mi-temps.»

mercredi 17 octobre 2012

Remise des nouveaux maillots des minimes provinciaux de Wellin offerts par BELFIUS (Gérant Mr Paquay)

La remise a eu lieu ce mercredi 17 octobre avant la joute amicale face à l'équipe de Libin qui fait partie de notre association des équipes de jeunes.


Debout de gauche à droite : Patrick CHARLES (Entraineur), Brice LAMBERT, Dorian CALMANT, Gauthier DEBACKEERE, Gabriel TONNEAU, Reynald LOTHAIRE, Thibault FALLAY, Bastien JAMOTTE, Mr PAQUAY (Gérant BELFIUS WELLIN - ROCHEFORT)

Accroupis de gauche à droite : Olivier SURAY (T2 - Délégué), Mathis BUICK, Gauthier SURAY, Julien PAULIS, Thibault MARCHAL, Romain NANA, Théo SURAY, KING.

mardi 16 octobre 2012

Coupe de la Province - Huitièmes de finales - Les dates

Rencontres du mercredi 31 octobre 2012
20:30LONGLIER-NOTHOMB-POST
20:30CHÂTILLON-LA ROCHE
20:00JS HABAYSIENNE-CHAMPLON
20:30MELREUX-LIBRAMONT
Rencontres du jeudi 01 novembre 2012
14:30ST LÉGER-BOMAL
Rencontres du dimanche 23 décembre 2012
14:30VANCE-WELLIN
14:30BASTOGNE-MEIX-DT-VIRTON
14:30MONTLEBAN-OPPAGNE

lundi 15 octobre 2012

Coupe de la Province : Wellin - Vance se jouera le 23 décembre à 14h30

Wellin en tête, Tellin en fête ! - lavenir.net


Paliseul 0 - Wellin 1

La priorité établie par Tony Regnier, le coach de Paliseul, était claire : mettre sous l’éteignoir les individualités de Wellin. Mayanga, Goffaux et Benassi se voyaient, du coup, tous trois coller un chien de garde sur le râble. La solution viendra, finalement, de la deuxième ligne, lorsque B. Talmas surgira au milieu du second acte pour inscrire l’unique but de la partie (0-1).«Paliseul nous a bien ennuyés, mais notre victoire n’est pas volée, confie Nicolas Bonmariage, le médian wellinois. On avait déjà touché le cadre à deux reprises, par Nissenne et Bennassi, avant d’ouvrir la marque.» Wellin s’était aussi permis le luxe de rater un penalty, juste après la reprise, Mayanga se heurtant à un Martin qui suppléait Lapagne entre les perches paliseuloises.


Les Wellinois profitent du partage de Nassogne pour prendre les commandes du classement.
Ochamps 3 – Saint-Pierre 1

«T’en as peut-être planté quatre contre Tellin, mais demain, contre nous, n’espère pas en mettre un seul.» Voilà l’avertissement verbal adressé, vendredi soir, par Jonathan Do Rosario, défenseur d’Ochamps, à son coéquipier de futsal Gauthier Toussaint, artificier pierrot. Sur le ton de la rigolade, bien sûr. N’empêche que 24 h plus tard, le meilleur réalisateur de la série n’a pas manqué de retourner un clin d’œil à son copain ochamptois. Ce dernier, coupable d’une perte de balle peu après la reprise, offrait le but d’ouverture à l’avant des Orangés (0-1). Ceci n’a pas empêché Ochamps de renverser complètement la vapeur dans la dernière demi-heure. Hanchir, fraîchement monté au jeu, remettait d’abord les compteurs à zéro (1-1), avant que Lessire et Jourdan n’offrent à leur public une quatrième victoire à la maison.

Vaux-sur-Sûre 1 – Bercheux 0

180 spectateurs ont fait le déplacement pour le derby communal, samedi soir. Lequel s’est soldé par la huitième défaite consécutive de Bercheux, battu sur un score Arsenal comme le week-end précédent face à Bouillon. Le bourreau des Verts s’appelle Tallier, auteur de l’unique but de la partie à la demi-heure. «Il était dans tous les bons coups, glisse Jacques Sonnet. Notre victoire est, je pense, méritée, mais nous nous sommes fait peur en oubliant de tuer le match. Martin Goosse a notamment vu l’un de ses essais repoussé sur la ligne par Collignon. On a failli payer cash notre manque de réalisme à la dernière minute, quand on est sorti gagnant d’une mêlée homérique devant notre but.»

Bouillon 6 – Chaumont 1

Chaumont s’essouffle-t-il? L’avenir nous le dira. Toujours est-il que, samedi soir, les hommes de Marc Dominique ont essuyé une deuxième défaite de rang, ce qui n’était encore jamais arrivé cette saison. Et quelle défaite! Sans doute faut-il voir, dans ce score à la Djokovic, la volonté des Bouillonnais de s’amender devant leurs supporteurs, quinze jours après la déroute dans le derby contre Poupehan. Weerts (2), Debune (2), De Wachter et Collard (sur penalty) ont fait chauffer le marquoir. Le Chaumontois Pierret, lui, avait ramené la marque à 2-1, au premier acte. En fin de match, le buteur chaumontois Marc Maréchal écopera, coup sur coup, de deux biscottes synonymes de renvoi prématuré aux vestiaires et, surtout, de suspension pour le derby contre Vaux-sur-Sûre, samedi prochain.

Tellin 4 – Libin 1

Premier succès de Tellin dans ce championnat. Pourtant, tout avait mal commencé pour la bande à Charlier, samedi soir. Après sept minutes à peine, Lodriguez crucifiait S. Libert (0-1). Cinq minutes plus tard, les Rossoneri passaient même tout près du K.-O., ce même Libert ne devant son salut qu’à ses bois, sur un essai de Cavelier. Ce sera sans doute le tournant du match. Parce que Libin craquera d’une pièce, par la suite. Englebert et Pigeon inverseront la tendance avant la pause (2-1), avant que S. Libert et Pierard, sur penalty, ne terrassent les hommes d’André Pierson pour de bon au cours d’un second acte également marqué par l’exclusion un peu sévère de Julien Englebert, pour deux jaunes. Une carte rouge adressée par Denis Golinvaux, comitard libinois mué en arbitre dès la 25’ après l’abandon, sur claquage, du directeur de jeu, M. Alexandre.

Sibret 1 – Neuvillers 1

F.-X. Dewalque aurait pu être le héros de l’après-midi, hier. Auteur d’un centre-tir gagnant en milieu du premier acte (1-0), il pensait sans doute offrir la victoire aux siens. C’était sans compter sur ce diable de Kandemir, qui sortait de sa tanière à deux minutes du coup de sifflet final pour offrir un point à Neuvillers. «On peut se mordre les doigts, on aurait dû tuer le match. Fries a notamment touché le cadre à 1-0», glisse Michaël Bourguignon, le délégué sibretois. Le meneur de jeu visiteur Rausch avait, lui aussi, secoué les bois, en fin de première période.

Grandvoir 5 – Sainte-Marie-W. 2

Les Cerfs n’avaient pas droit à l’erreur face à la lanterne rouge et ils n’ont pas failli. Un autobut de Richoux au premier acte (1-0), puis des roses plantées par Collignon (2-0), Bertrand (3-0), Maron (4-1) et Panier (5-1) après la pause ont permis aux Grandvauriens de l’emporter sans frémir. Quinet (3-1) et Culot (5-2) n’ont pu qu’atténuer la note.

Nassogne 2 – Poupehan 2

Il s’en est fallu de peu pour que Poupehan ne fasse voler en éclats le brevet d’invincibilité de Nassogne. Menés 1-0 à la pause, but de Hautot, les Poupinots ont, en effet, renversé le cours du match après l’entracte, grâce à Breton (1-1) et Guknecht (1-2). Si les Frontaliers pensaient sans doute s’offrir le scalp du leader, Jeanjot les empêchaient de repartir avec la totalité du magot, en décochant un missile dans la lucarne à cinq minutes du terme (2-2). «Le nul contente les deux équipes», confie Alain Philippe, le mentor nassognard.

M. Pn.

Wellin en tête de la P2B après le nul de Nassogne !

samedi 13 octobre 2012

Victoire de Wellin à Paliseul dans les dernières minutes de jeu sur un but de Bastien Talmas.


Match nul 2-2 des réserves de Wellin dans le choc contre Tellin (photos)

Les buts Wellinois ont étés inscris par Florent Calmant et Maxime Desset

Nouveaux maillots pour l'équipe réserve :

Debout (de gauche à droite) : Alain Bernard (sponsor), Thomas Demoulin, Florent Calmant, Gaël Demoulin, Guillaume Tavier, Benjamin Damilot, Edwin Merny, Jonathan Pierret, Christophe Bihain, Jérôme Englebin, Ludovic Podwinski, Maxime Desset, Steven Goffaux, Fabrice Nollevaux (sponsor)

Accroupi (de gauche à droite) : Sébastien Detroz, Johan Hérin, Jonathan Burgraff, Kevin Renard, François Remacle, Sebastien Bughin, Julien Feron, Jeremy Bartholoméï, Laurent Bihain

TOUS LES RESULTATS ET CLASSEMENTS DES EQUIPES PROVINCIALES SUR WWW.ESWELLIN.BE

dimanche 7 octobre 2012

samedi 6 octobre 2012

Belle victoire de Wellin contre Ochamps 2-1

Wellin était mené 0-1 à la mi-temps sur auto goal de Bonmariage.
Arnaud Lejaxhe à peine monté au jeu égalise à la 60ème, puis but par
reprise de volée après un corner du capitaine François Nissenne.

Ce soir match au sommet à 20 h : Wellin - Ochamps


Pour le match contre Ochamps, le coach wellinois devra se passer de Morgan Lejaxhe (périostite), Christopher Frédérick (contracture), Guillaume Liesnard(appendice) et Valentin Lessire (élongation).

Jordan Mayanga (tendon d'Achille) et Kévin Heiligers sont incertains.

Wellin (2B) : Mayanga incertain - footlux.be

Pour le match contre Ochamps, le coach wellinois devra se passer de Morgan Lejaxhe (périostite), Christopher Frédérick (contracture), Guillaume Liesnard(appendice) et Valentin Lessire (élongation).

Jordan Mayanga (tendon d'Achille) et Kévin Heiligers sont incertains.

jeudi 4 octobre 2012

Remise générale des Benjamins aux Préminimes - lavenir.net

tant donné les conditions climatiques actuelles et annoncées jusqu’à samedi (pluies abondantes), le CP a décidé la remise générale de tous les matches de Préminimes , Diablotins et Benjamins prévus ce week-end du 07 octobre 2012.

La Cocoa Cola Cup de Melreux est elle aussi annulée.



mercredi 3 octobre 2012

Voici le classement des buteurs de P2B avec le surprenant Onur Kandemir - lavenir.net

9 buts : Onur Kandemir (Neuvillers)

8 buts : Marc Maréchal (Chaumont)

7 buts : Gauthier Toussaint (Saint-Pierre), Christopher Breton (Poupehan), Jordan Mayanga (Wellin)

6 buts : Zdravko Ostojic (Paliseul), Benjamin Gravé (Chaumont), Julien Fries (Sibret), Maxime Merche (Chaumont)

5 buts : Jérôme Philippe (Nassogne)

4 buts : Maxime Marquet (Chaumont), Aurélien Godart (Grandvoir), Thomas De Wachter (Bouillon), Arthur Weerts (Bouillon), Kévin Heligers (Wellin), Kaïr Isoupov (Ochamps)

3 buts : Pierre-Émile Hautot (Nassogne), Jérémy Blaise (Bercheux), Cédric Maury (Saint-Pierre), Julien Englebert (Tellin), Robin Rausch (Neuvillers), Thomas Luis (Libin), Nicolas Ska (Sainte-Marie), Frank Ansiaux (Paliseul), Bartholomé Jean (Saint-Pierre), Arnaud Lays (Neuvillers), François Nissenne (Wellin), Thomas Baudot (Ochamps), Sébastien Guknecht (Poupehan), Sandy Marchal (Nassogne), Grégory Besonhé (Paliseul), Sylvain Lockman (Sibret), Clément Jourdan (Ochamps).

Une équipe de Wellin déforcée perd 2-8 contre Rochefort !

Les buts wellinois ont été inscrits par :

Nissenne et Benassy

lundi 1 octobre 2012

Bercheux, étrillé à Sibret, termine à huit - lavenir.net


Source: lavenir
M. Pn.

Le Wellinois Jordan Mayanga en a fait voir de toutes les couleurs à la défense de Saint-Pierre.

Wellin 3 – Saint-Pierre 0 : Ou plutôt : Mayanga 3 – Saint-Pierre 0. L’ancien attaquant de Bièvre a envoyé les Pierrots au tapis à lui seul, s’offrant son premier triplé de la saison (1-0 à la pause). «Je ne me souviens pas avoir vu un attaquant aussi déroutant en P2 ces dernières saisons, confie Alain Scius, le vice-président de Saint-Pierre. La victoire de Wellin ne souffre d’aucune contestation. Dommage, toutefois, ces occasions ratées en début de rencontre.» Référence aux essais de Toussaint et Deneffe brillamment écartés par Pisvin dans les premières minutes. Wellin profite de la défaite de Bouillon pour remonter sur le podium.

Paliseul 1 – Chaumont 3

Deuxième défaite de rang à domicile pour Paliseul, à son tour surpris par des Chaumontois irrésistibles hors de leurs bases (quatrième victoire en autant de sorties). «On a dominé 90 % du match,assure néanmoins Michel Jacquemart, le délégué de Paliseul. Chaumont s’est créé quatre occasions, il en a mis trois au fond.»

Merche, auteur d’un doublé, et Gravé ont permis à Chaumont de s’envoler à 0-3 à l’heure de jeu, avant que S. Caron ne sauve l’honneur à dix minutes du terme. «Il faut souligner le bon arbitrage de Monsieur Molitor», glisse encore Michel Jacquemart.

Ochamps 2 – Neuvillers 2

Un bon point pour… Ochamps. Si, au coup d’envoi, les Canaris partaient avec les faveurs des pronostics, ce sont bien les joueurs de Neuvillers qui nourrissaient le plus de regrets au coup de sifflet final. Et pour cause, ils ont dilapidé un avantage de deux buts face à des Ochantois réduits à dix, après l’exclusion, pour deux jaunes, de Do Rosario. Le score affichait alors 0-1, l’œuvre du meilleur artificier de la série, Kandemir, servi sur un plateau en or par Rausch en première période. Si Collard pensera mettre les siens à l’abri en signant le break à l’heure de jeu, il déchantera dans les vingt dernières minutes, lorsqu’Ochamps résorbera son retard de deux pions grâce à Isoupov (1-2) et Jourdan (2-2), lequel convertira un penalty provoqué par Lessire, monté en seconde période. «Malgré notre infériorité numérique, on a joué homme contre homme derrière jusqu’au bout, pour tenter d’enlever la victoire, affirme Thierry Jourdan, le mentor d’Ochamps. Je crois que les spectateurs en ont eu pour leur argent.»

Vaux/Sûre 3 – Sainte-Marie 0

Septième défaite de la saison pour Sainte-Marie, qui a fait illusion jusqu’à la pause, en grande partie grâce à son gardien, Goosse. Ce dernier s’est montré intraitable au premier acte, écartant des essais de Th. Goosse et P. Georges notamment. Il était également sauvé par ses bois sur des exocets signés C. Didier et Tallier. Ce ne sera que partie remise pour ce dernier, qui déflorera la marque dès le retour des vestiaires. Après avoir fait sauter le verrou, les Étoilés soigneront leur goal average grâce à C. Didier et Detaille. Ils offriront, du même coup, une première victoire à domicile à leurs supporteurs.

Bouillon 0 – Poupehan 3

Plus de doute, Poupehan est définitivement lancé dans ce championnat. «Le score est forcé,admet néanmoins Alex Debune, le président poupinot. On a eu le mérite de se montrer plus réaliste que notre hôte.» La victoire de Poupehan s’est dessinée dans le dernier quart d’heure. Breton ouvrait la marque à quinze minutes du terme, avant que Meddah, entré au jeu, ne s’offre un petit festival en plantant deux roses coup sur coup. Le duel des Debune a donc tourné à l’avantage du paternel. Lequel a été renvoyé derrière les balustrades par M. Verkruysse, en cours de partie. «Je me suis un peu énervé contre mon gamin, qui n’a cessé de matraquer Breton», glisse l’intéressé.

Sibret 5 – Bercheux 0

Rien ne va plus à Bercheux, battu pour la sixième fois d’affilée hier après-midi. Plus qu’une défaite, c’est un véritable camouflet que les Bercheutois ont essuyé ce dimanche. Car en plus de repartir avec cinq buts dans les valises, les hommes de Fabian Boulard ont terminé la partie à huit, après les exclusions, coup sur coup, de Barthélemy, Blaise et Jacob, alors que le marquoir affichait déjà 3-0. Tous trois mis à la porte pour deux jaunes, ils manqueront la réception de Bouillon la semaine prochaine.

Mettre la plantureuse victoire de Sibret sur le seul compte de l’apathie bercheutoise serait toutefois faire injure à des Sibretois en forme olympique. Fries (2), Lockman, Dislaire et Cop se sont chargés d’alimenter un marquoir qui affichait 1-0 à la pause. Les hommes de Christopher Closter se sont même permis le luxe de rater un penalty, à 3-0, Roland se heurtant à un Crochet qui rêvait sans doute d’un tout autre retour entre les perches bercheutoises.

Nassogne 2 – Libin 1

Bonne opération pour Nassogne, qui profite du partage d’Ochamps et de la défaite de Bouillon pour prendre trois longueurs d’avance en tête du peloton. Les hommes d’Alain Philippe, privés de Dabe, Evrard, Léonard, Volvert et Petrix, se sont imposés dans la douleur au terme d’une rencontre qui n’aurait sans doute mérité aucun vainqueur. Sur un terrain qui rendait le ballon quasiment insaisissable, les deux équipes se sont neutralisées au premier acte (0-0). Après l’entracte, la rencontre s’emballe. Sur un coup franc botté par Paquet, Plennevaux trompe son propre gardien (1-0). La réponse du berger à la bergère ne tarde pas. Le ballon à peine remis en jeu, Van Haesebroeck lance Lodriguez qui rétablit la parité : 1-1. La délivrance tombera finalement à l’heure de jeu, pour Nassogne, lorsque Jeanjot profitera d’une remise de Marchal pour expédier le ballon dans le petit filet de Javaux (2-1). En fin de partie, Libin jouera son va-tout, mais les centres des Pochet, Lodriguez et autre Picart ne trouveront jamais preneur. Si Nassogne poursuit son sans-faute à la maison (12/12), Libin, lui, confirme son bilan famélique à l’exportation (0/12).

Grandvoir 2 – Tellin 2

Un partage qui n’arrange personne, et encore moins des Tellinois qui, comme la semaine passée, se sont vus rattrapés sur le fil. Menés 1-0, but de Wauthier, les Rossoneri pensaient avoir fait le plus difficile après avoir renversé la vapeur par Pierard (1-1 sur penalty) et Pigeon. C’était sans compter sur le jusqu’au-boutisme des Cerfs, qui égaliseront à la dernière minute du temps réglementaire par Maron. «Les semaines se suivent et se ressemblent», peste Thierry Moors, le T2 tellinois.

M. Pn.

Match amical contre Rochefort à Wellin : Mardi à 20h