samedi 31 août 2013

Première défaite de Wellin en P1 2-0 à Oppagne !

OPPAGNE - WELLIN CE SOIR A 20H

jeudi 29 août 2013

Les promus restent invaincus

Source: lavenirY. Jt.

Wellin 0 -Gouvy 0

WELLIN : Merny 7, Schroeder 6, Martin 6, Hayon 5, Nissenne 7, Talmas 7, Heligers 6, Benassy 6 (46’, Joosens 6), Goffaux 8, M. Lejaxhe 6 (46’, A. Lejaxhe 5), Matz 6 (66’, Lefebvre).

GOUVY : Lemaire 7, Willem 7, Winand 6, M. Lentz 6, Mettenanxt 5, Delvaux 6, Dewalque 7 (74’, Heck), Bertels 7 (89’, Weiler), Creppe 6, Roufosse 7, R. Lentz 7 (85’, Blaise).

Arbitre : S. Thunus 6,5. Beau coup de sifflet, mais parfois trop rapide, en omettant de laisser l’avantage.

Cartes jaunes : Winand, Creppe.

Assistance : 110.

Note du match : 7.

58’, R. Lentz, bien servi par Dewalque, arme un tir à l’entrée du rectange et le ballon heurte le poteau du but de Merny.

Un partage justifié au terme d’une partie disputée à cent à l’heure, durant laquelle il n’aura manqué que les buts. Comme à son habitude depuis le début de la compétition, Wellin démarre pied au plancher, se créant de de belles occasiosn par Goffaux et Heligers dont le coup franc est bien capté par Lemaire. Wellin gagne aussi la bataille de l’entrejeu, face à des Gouvions qui attendront la demi-heure pour prendre un léger ascendant. Merny sauve alors les meubles sur un coup franc tendu de Winand. Mais dans l’ensemble, les deux défenseurs centraux wellinois, Schroeder er Nissenne, prennent le plus souvent l’ascendant sur un Dewalque plus léger que le duo défensif local.

Dès la reprise, les deux formations poursuivent leur chassé-croisé marqué par de rapides incursions, sans toutetois trouver le chemin des filets. Si la vitesse d’exécution est présente, le manque de finition est aussi au programme du quart d’heure suivant les citrons. Parfois par malchance comme lorsqu’un essai de R. Lentz secoue le poteau. Autre fait saillant, dans le même camp, à la 65’, quand Hayon s’emmêle les pinceaux et cède le cuir à Dewalque. Heureusement pour les Wellinois, Merny sauve les meubles. Même si le rythme ne baisse pas et malgré l’ultime forcing de Wellin qui force deux coups de coin consécutifs en fin de match, le marquoir ne bougera pas.

Y. Jt.

mercredi 28 août 2013

Wellin - Gouvy : ce mercredi à 20h


MERNY : Défenseur jusqu’à 17 ans - lavenir.net




Edwin Merny, ici avec Jordan Mayanga, 
est le premier surpris d’avoir commencé la saison comme titulaire.


Wellin Gouvy ce soir à 20 h

Si Marc Pisvin pensait pouvoir se tourner les pouces avec le départ à la retraite de l’inoxydable Jean-Marc Simon, c’est raté. Gaëtan Dave, le coach wellinois, est d’ailleurs occupé à faire comprendre à son portier namurois, rentré de vacances avec quelques kilos superflus, qu’il a tout intérêt à se décarcasser s’il veut récupérer sa place entre les perches.

Et pour cause. Titulaire indiscutable la saison dernière, celle du titre en 2B, Marc Pisvin s’est fait doubler par le jeune Edwin Merny dans la hiérarchie des portiers wellinois, en ce début de championnat. À la surprise générale.

Ce n’est pas son suppléant qui affirmera le contraire. «Je ne m’attendais pas une seule seconde à débuter la saison comme titulaire, confie Edwin Merny, du haut de ses 22 ans. L’absence de Marc (Pisvin) en début de préparation m’a permis de faire mes preuves.»

Un seul but encaissé en quatre matches officiels

C’est le moins que l’on puisse dire. En quatre matches officiels, le jeune gardien de Wellin ne s’est retourné qu’une seule fois. C’était à Sart, lors de la première journée. Tant face à Poupehan et Habay, en coupe, que Messancy, en championnat, il a gardé ses filets inviolés. «J’essaye de saisir ma chance, dit-il, mais je ne me considère pas comme le numéro 1 de Wellin, loin de là. Marc, qui a bien plus d’expérience que moi, reste un sacré concurrent. Il est, aussi, un excellent mentor. C’est un plaisir de travailler avec un garçon comme lui. Lors des entraînements, il n’est jamais avare en conseils pour me faire progresser.»

Aux yeux des aficionados des Jaune et Bleu, Edwin Merny constitue sans aucun doute la surprise du chef. Car de tous les portiers de la série, le jeune Wellinois est certainement celui qui dispose du curriculum vitæ le plus atypique.

«C’est possible, dit-il, puisque je n’avais jamais pris place entre les perches avant l’âge de 17 ans. J’ai toujours évolué comme défenseur jusqu’en juniors. Un jour, lorsque je jouais à Tellin, nous n’avions pas de gardien sous la main. Je me suis donc proposé. Je m’en suis plutôt bien sorti et, depuis, je n’ai plus lâché les gants. J’ai disputé plusieurs saisons en juniors, ainsi que quelques matches en P2 avec Tellin, en tant que doublure de Bruno Wiot.

« Mon souhait aujourd’hui? Suivre les pas de Jean-Marc Simon. Je suis un Wellinois pure souche, donc ce serait un honneur de réaliser la même carrière que lui.»

M. Pn.

mardi 27 août 2013

Foot : seize joueurs et quatre changements ? - lavenir.net

La proposition émane de Michel Renquin. Il souhaite que les clubs puissent coucher seize noms sur la feuille et procéder à quatre changements.


Retour gagnant pour Nissenne - lavenir.net

Source: lavenir
Loïc Ménagé



François Nissenne signait son retour dans l’équipe, samedi, face à Messancy. Mais sans le brassard de capitaine, qu’il portait depuis quatre ans.

Coleader avec La Roche, Wellin surprend en ce début de saison. Nissenne, écarté lors du premier match, a signé un retour gagnant contre Messancy.

Et si la surprise de la saison se nommait Wellin? Si le sondage réalisé sur notre site internet signalait que Wellin était vu comme premier descendant par une grande majorité des internautes, les premiers résultats de la troupe de Gaëtan Dave démontrent tout autre chose.

Après sa première sortie couronnée de réussite face à Sart, Wellin a récidivé chez lui, devant Messancy.

«Nous étions assez méfiants au sujet de cette équipe au vu de son excellent résultat face à Bastogne, narre François Nissenne. Mais lorsqu’ils évoluent hors de leurs bases, cela devient un peu plus compliqué pour eux. Je pense que notre victoire est logique. Comme à Sart, nous avons débuté tambour battant. Le coach nous le demandait déjà l’an dernier, mais nous n’exécutions pas toujours la consigne. Cette saison, nous savons qu’il faut être présent dès le coup de sifflet initial pour ne pas se faire bouffer!»

Si en première période, Wellin n’a jamais été inquiété, en seconde, les Sudistes auront toutefois donné quelques sueurs froides à la chambrée locale.

«Ils ont une frappe sur le poteau et un ballon qui passe à côté, relativise François Nissenne. De notre côté, nous aurions pu aussi tuer la rencontre, mais nous avons été malheureux dans le dernier geste. À Sart nous avions su concrétiser, mais samedi, cela a été plus compliqué. À l’avenir, il faudra tenter de tuer le match pour ne pas se faire peur inutilement. Cependant nous avons aussi prouvé que nous savions tenir un résultat.»

Pour François Nissenne, la venue de Messancy aura été l’occasion de disputer ses premières minutes en championnat. L’expérimenté arrière n’avait en effet pas foulé la pelouse à Sart. « Le coach m’avaitun peu parlé et je savais que je commencerais, commente l’intéressé. J’avais malgré tout un peu d’appréhension après le match à Sart car toute l’équipe avait réalisé du bon travail et j’avais un peu peur de ne pas récupérer ma place. Comme le coach le répète, il n’a pas facile de faire ses choix car le noyau regorge de joueurs de qualité.»

Gare à Gouvy

En attendant, les Wellinois évolueront à nouveau à la maison demain soir.

Au menu, la réception d’un autre promu, à savoir Gouvy. «À la maison, nous devons prendre un maximum de points, explique François Nissenne. Chez nous, nous sommes difficiles à bouger, à nous d’en profiter. Toutefois, il ne faut absolument pas sous-estimer Gouvy. Ils ont réalisé une grosse performance face à l’armada de Bomal et ils ont confirmé en l’emportant dimanche à Rossignol.

«Nous jouerons toutefois pour gagner. Serais-je content avec un point? Une unité vaut mieux que zéro (Sourire). Sept points sur neuf, ce serait quand même un bon départ. En tout cas, tout le monde chez nous aurait signé pour avoir un tel bilan après trois journées de championnat.»

lundi 26 août 2013

VIDEO Wellin - Messancy 1-0


Le maximum de points pour les Wellinois- -lavenir.net

Loïc ménagé


Qui avait misé sur Wellin pour mener la danse aux côtés de La Roche après deux journées ? Les néo-promus de Gaëtan Dave ont confirmé leur succès initial face à des Messancéens, effectivement moins à l’aise sur herbe que sur un gazon artificiel.

Martial Goffaux a de nouveau crevé l’écran, au même titre que la paire centrale Nissenne – Schroeder dans l’axe.




Wellin 1 Messancy 0

WELLIN:
Merny 6, Martin 6, Schroeder 7, Nissenne 7, Hayon 6 (70’, Joosens), B. Talmas 6, A.Lejaxhe 6, Mayanga 7 (55’, Benassy 6), Goffaux 8, M. Lejaxhe 7 (82’, Lefebvre), Bonmariage 6.


MESSANCY: Poncin 8, Liegeois 6 (64’, Payen 6), Caprasse 6, Sartelet 5, Joly 5, Palmerini 5, Gouman 6, Berkane 5, Bastin 5, Frisch 6 (80’, Pirlot), Pierre 5

Arbitre: M.Ponthir 6.5 A bien démarré son match avant de connaître quelques difficultés en seconde période.

Cartes jaunes: Sartelet, Liégeois, Pirlot

Assistance: 90

Note du match: 6

25’: L’axe défensif de Messancy se troue. Morgan Lejaxhe récupère le ballon et tente sa chance. Sa frappe ne laisse aucune chance à Poncin (1-0).

66’: Gouman arme un exocet à ras de sol. Merny est tout heureux de voir son poteau repousser le ballon.

Apres une grande première victorieuse des deux côtés, Wellin et Messancy espéraient bien poursuivre sur cette belle lancée en décrochant un second succès de rang. Au terme des 90 minutes, ce sont les Wellinois qui peuvent avoir le sourire. «Le début de saison est super important, confie le coach local Gaëtan Dave. Maintenant, nous espérons bien confirmer dès mercredi avec la réception de Gouvy. Mais attention, ils ont réalisé une bonne performance d’entrée de jeu à Bomal. Un 9/9 serait en tout cas magnifique.»
Si Wellin l’a emporté ce samedi soir, il le doit surtout à sa première période. Avant le but de Lejaxhe, Mayanga avait notamment alerté un Poncin très rassurant entre les perches de Messancy. «Nous avons manqué un peu de lucidité, notamment en fin de seconde période, poursuit Gaëtan Dave. Mais il faut reconnaître qu’en face, le gardien a sorti quelques arrêts.»

Dans les rangs de Messancy, le sourire était, évidemment, moins présent. «Pendant les 45 premières minutes, nous n’avons pas existé, souligne Mario Machado. La préparation de ce match n’a pas été bonne. Des joueurs sont arrivés en retard et l’échauffement n’a pas su durer aussi longtemps qu’habituellement. De la suffisance après le résultat obtenu face à Bastogne? Peut-être, mais je ne pense pas. Au contraire des mes joueurs, Wellin est rentré directement dans la partie en exerçant un pressing assez impressionnant.»

En plus du six sur six, l’autre motif de satisfaction dans les rangs de Wellin était le – très – bon comportement de l’axe central Schroeder – Nissenne. Pas mal d’attaquants de la série devraient se casser les dents sur cette solide charnière. «Nous sommes assez complémentaires, raconte le premier cité. François va plus dans les duels alors que moi, je me charge d’être en couverture. Cependant, le tandem que je composais avec Nicolas Bonmariage lors du match à Sart a aussi donné satisfaction. A la base, je suis plus un médian défensif, mais le coach m’a essayé à cette place en Coupe face à Rossignol et depuis, je n’ai plus bougé. Mais je m’épanouis vraiment à cette place. Depuis quand je n’avais plus remporté deux rencontres de suite? Cela remonte (Rires). Avec Habay, ce n’est pas arrivé une fois l’an dernier en tout cas.»

jeudi 22 août 2013

Wellin - Montleban - 1/16 de la Coupe de la Province le mercredi 4 septembre

Le tirage au sort des 1/16e de finale de la coupe de la province a eu lieu ce jeudi. Ces rencontres auront lieu le mercredi 4 septembre.

Mormont - Marloie
Bourcy - Sart
Amonines - Vaux-Noville
Tellin - Oppagne
Wellin - Montleban
La Roche - Harre
Bastogne - Champlon
Nassogne - Transinne
Martelange - Sibret
Freylange - Sainte-Cécile
Paliseul - Athus
Aubange - Musson
Fouches - Ochamps
Saint-Léger - Léglise
Meix-devant-Virton - Jamoigne
Saint-Pierre - Ethe

Wellin - Messancy : samedi 20h



Après la superbe victoire à Sart 1-3 pour son premier match à domicile en P1, Wellin accueille Messancy, un autre promu qui a aussi crée la surprise chez lui en s'imposant 4-1 contre Bastogne !!!!

BBQ DE FIN DE STAGE 2013 (OUVERT A TOUS)

Bonjour,

Cette année encore, l’E.S. Wellin veillera à vous remercier pour votre participation à ce stage d’été 2013.

Le vendredi à 16 h 00, les finales de tournoi seront organisées entre les enfants pour terminer la semaine. Ils recevront ensuite leur traditionnel diplôme.

Nous organisons également un pain-saucisse pour les parents (3 €) dès 18h étant entendu qu’un hamburger sera offert aux stagiaires.

Le bar sera évidemment ouvert et nous vous inviterons à venir boire une délicieuse sangria avec nous.

VENEZ DONC NOMBREUSES ET NOMBREUX NOUS REJOINDRE !

Le Comité de l’Etoile Sportive Wellinoise

C’était 0-3 après neuf minutes - l'avenir.net

Sart 1  Wellin 3

SART: Dandoy 5, André 6, Burnotte 4 (46’, Boulangé 6, Duvivier 6 (75’, Grommerch), Karali 6, Lalloyer 6, Th. Laurent 4, D. Leboutte 6, Maréchal 5 (70’, Creppe), R. Leboutte 6, Willem 5.

WELLIN: Merny 6, Martin 6, Bonmariage 6, Hayon 6, Schroeder 7, Talmas 6, Heligers 7, Mayanga 7, Goffaux 7, A. Lejaxhe 6 (76’, M. Lejaxhe), Matz 5 (61’, Lefebvre).

Arbitre: Ph. Ponthir 6. Un match correct.

Assistance: 60

Buts: Mayanga (2’, 0-1); Schroeder (5’, 0-2); Heligers (9’, 0-3); Duvivier (18’, 1-3);

Cartes jaunes : André, Karali, Schroeder,

2’, Matz sert Mayanga sur la gauche; la frappe croisée de ce dernier ne laisse aucune chance à Dandoy (0-1).

3’, parti sur son flanc, Goffaux trouve le poteau; il reprend en force sur l’extérieur de l’autre poteau.

5’, corner de Goffaux pour la tête de Bonmariage repoussée à même la ligne; le cuir revient à Schroeder qui canonne en force (0-2).

9’, coup franc axial aux 30 m pour faute sur Hayon. Heligers transforme (0-3).

18’, centre de Lalloyer; Duvivier se jette pour redresser la direction du ballon et relancer les sien.

72’; Goffaux part en contre et trouve à nopuveau le poteau.

Il ne fallait pas rater le coup d’envoi de ce match. C’est pourtant le cas des Spirous, qui ont oublié que le match démarrait à 20 h. résultat des courses, avec un Mayanga aussi alerte qu’en P2, une défense sartoise amorphe et un Dandoy pas encore totalement au top, Sart accusait un retard de trois buts après moins de dix minutes de jeu. Sart se rebiffait toutefois et revenaient dans la partie très rapidement. Pas de quoi cependant déstabiliser des Wellinois bien en place et bien emmenés par leurs deux flèches, Mayanga et Goffaux.

En seconde période, Sart poussera, mais sans jamais parvenir à trouver le chemin des filets.

Martial Goffaux dans l'équipe type de l'avenir dès la première journée de championnat !


mercredi 21 août 2013

Wellin crée la surprise à Sart en s'imposant 1-3 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 2', Mayanga (0-1)
 5', Schroeder (0-2)
 9', Heligers (0-3)

 18', Duvivier (1-3) 

La reprise du championnat ... c'est ce soir : Sart - Wellin à 20 h


Qui n’a pas son joueur de nationale ? - lavenir.net

Source:L'Avenir

Gomez, Roncen, Joly à Messancy ; Martins De Sa, Simonis, Lambert ou Picard à Bastogne. Les joueurs qui ont évolué dans le passé, récent ou lointain, en divisions nationales, auraient pu être nombreux sur le terrain synthétique des Zèbres si tous étaient déjà qualifiés.

Ils seront en tout cas légion cette année en P1 et donneront une fière allure à la série. Les mieux armés sur ce plan seront sans conteste les Rochois et leur dizaine de joueurs provenant de l’échelon supérieur, qu’il s’agisse de Prévot, Rode, Gillet, Dewalque ou des frères Van Geen. Et chez les autres ? En se livrant à une petite revue des effectifs, on se rend compte que la plupart des clubs de la série disposent d’un ou plusieurs éléments pouvant se targuer d’une expérience, plus ou moins courte à l’échelon supérieur. Des exemples ? En voici.

Bomal avec Aerts, Lebe, Teumdie, Ponzo et Penga. Champlon avec Kaba, Closter ou Martin. Marloie avec Strumans, Lamote ou Garriz-Constant. Meix avec Jacquet, Kouoh Pombo, Goosse ou Schmit. Montleban avec Crahay et André. Mormont avec les rescapés des deux saisons en Promotion D, Regnier, Yansenne, Collard, Jardez en tête, mais aussi Mertens, Pasaoglu. Oppagne avec Coppenolle et T. Bonjean. Rossignol avec Fries. Sart avec Karali, Maréchal ou Duvivier.

Vaux-Noville avec Dujardin, Marette, Fautré ou Houard. Wellin avec Schroeder. Gouvy avec Heck. Saint-Léger avec Bregge voire Douret qui peut se targuer de quelques brèves apparitions en D3 avec Bleid.

mardi 20 août 2013

Grand concours gratuit de pronostics de P1 luxembourgeoise 2013-2014 !

Durant toute la saison 2013-2014, vous avez l'occasion de pouvoir pronostiquer sur TOUS les matchs de première provinciale luxembourgeoise.

Il y aura déjà des gagnants fin décembre, les trois premiers gagneront soit des places pour la foire au vin de Wellin, soit des entrées VIP pour le cortège du carnaval de Wellin ou encore un lot de bouteilles de vins.

En fin de championnat le vainqueur remportera un bon cadeau pour une nuit d'hôtel avec une soirée dans un restaurant menus et boissons comprises pour deux personnes. Les 2 et 3èmes seront également récompensés

Inscription  :

Rendez-vous sur le site Internet suivant : POUR LES INSCRIPTIONS CLIQUEZ ICI

Dans la partie supérieur droit du site internet, remplissez le formulaire d’inscription 


Connectez-vous ensuite au site Internet et cliquez sur PRONOSTIQUEZ 


Il suffit de remplir vos pronostiques dans les cases puis de valider les matchs (en bas de page)

POUR ACCÉDER AU SITE DES PRONOSTIQUES RENDEZ VOUS SUR LE SITE 
ET CLIQUEZ SUR VOTRE PSEUDO DANS LA LISTE A DROITE


Règlement  :

A chaque nouvelle journée encodée par l'administrateur,
un e-mail sera envoyé à chaque utilisateur pour le prévenir des matchs à pronostiquer.

1 points pour un 1N2 pronostiqué.
3 points si le score est exact.

Seul compte le total des points et non les points par matchs pronostiqués.

Le classement et les points sont affichés en permanence sur le site de E.S. Wellin : www.eswellin.be

Si un joueur n'a pas participé à plus de 50 % des pronostiques fin décembre son compte sera supprimé !

En cas de match remis, votre pronostique restera encodé !

Vous pouvez dès maintenant commencer à pronostiquer pour les 7 premières rencontres de P1.

A VOUS DE JOUER ET BONNE CHANCE A TOUS !


lundi 19 août 2013

Coupe de la province : Les qualifiés


Série A : Ethe, Champlon, Martelange, Wellin, Aubange
Série B : Meix-devant-Virton, Vaux-Noville, Bastogne, Saint-Léger, Freylange
Série C : Bourcy, Ochamps, Oppagne, Marloie, Sart
Série D : Mormont, La Roche, Montleban, Nassogne, Sibret
Série E : Athus
Série F : Musson
Série G : Léglise
Série H : Sainte-Cécile
Série I : Jamoigne-Chiny
Série J : Fouches
Série K : Amonines
Série L : Transinne
Série M : Saint-Pierre
Série N : Harre
Série O : Paliseul
Série P : Tellin

dimanche 18 août 2013

Victoire et qualification de Wellin en Coupe de la Province 1-2 à Rossignol

Buts de Jordan Mayanga et Arnaud Lejaxhe !

Rossignol - Wellin (dimanche à 17h00) Une victoire pour assurer la qualification !

Ethe, Champlon sont déjà qualifiés, il reste trois place pour les qualifications !!!


COUPE SERIE A

Châtillon - Ethe (dimanche à 17h00)
Rossignol - Wellin (dimanche à 17h00)
Habay-la-Vieille - Aubange (dimanche à 17h00)
Poupehan - Messancy (dimanche à 17h00)
Champlon - Martelange (dimanche à 17h00)

lundi 5 août 2013

Direction Charleroi pour les Rochois - lavenir.net


Source: lavenir
Yvon JUSSERET

Wellin 1 - La Roche 3

Durant leurs récentes sorties, ces deux formations avaient affolé le marquoir face à des équipes, il est vrai, d’un niveau inférieur.Ce dimanche, les deux écuries de P1 se présentaient pour un face à face jugé plus équitable. Le verdict est toutefois logique : l’armada rochoise s’est montrée supérieure tout au long de la partie face aux néo-promus.

La Roche décoche les premières velléités offensives en forçant trois coups francs dans les dix premières minutes.

En face, Wellin procède en contres avec un duo Heligers – Mayanga pour des offensives qui restent toutefois stériles.

Tout au long du premier acte, les longs ballons wellinois trouvent rarement preneurs, mais les visités peuvent compter sur la vélocité de Goffaux pour se relancer dans la partie.

Pas de quoi toutefois semer la panique chez des Rochois sereins qui s’offrent encore deux très belles opportunités avant la pause.

Si la première est gâchée par Dewalque, qui perd son duel face au gardien, sur la seconde, Caprasse remet les Rochois sur le velours pour la suite des opérations.

Après les citrons, Schroeder monte d’un cran pour tenter d’apporter davantage de force offensive à Wellin, ce qui offrira d’ailleurs un léger surcroît d’efficacité avec une reprise acrobatique de Matz qui file peu au-dessus de la cage de Kaiser.

Par la suite, les occasions réelles se comptent sur les doigts d’une seule main. La Roche se contente visiblement de gérer son avantage.

Les Rochois s’en iront se tester face à un adversaire d’un autre calibre la semaine prochaine puisqu’ils se rendront à l’Olympic. Un match placé sous le signe des retrouvailles pour les ex-promotionnaires.

samedi 3 août 2013

CdB : Ce dimanche 4 août : Wellin - La Roche

Découvrez l'Article complet de Sud-Presse sur Wellin

SOURCE : Sud-Presse
CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR LIRE L'ARTICLE

Le terrain B de Wellin en trouble-fête ? - lavenir.net

Source: lavenir

Loïc MÉNAGÉ

Dimanche 18 h - Wellin  - La Roche
Excepté le duel entre Mormont et Saint-Léger, la rencontre opposant Wellin à La Roche est la seule à mettre aux prises deux équipes qui évolueront en première provinciale cette saison. « Oui, mais La Roche a une équipe pour jouer le haut du tableau, alors que Wellin doit encore tout prouver, sourit Gaëtan Dave, le mentor wellinois. De plus, nous, nous étions bye lors du premier tour, donc notre adversaire va avoir plus de rythme, cela pourrait bien faire la différence au décompte final.»

Pas question toutefois de partir battu d’avance pour Gaëtan Dave. Ce dernier donne d’ailleurs un avantage à Wellin grâce au.. terrain. «Nous jouerons sur le terrain B, qui est plus petit que le A, note l’ancien coach d’Hargimont. Cela pourrait nous avantager quelque peu. Mais bon, je sais aussi que le terrain de La Roche n’est pas le plus beau de la province.»

À Wellin, personne n’a oublié le déplacement au Racing de Malines lors de la Coupe de Belgique 2011-2012. «Mais au final, cela avait sans doute coûté beaucoup d’énergie et l’équipe avait basculé en P2 au terme de la saison, rappelle Gaëtan Dave. La Coupe, je n’en fais absolument pas un objectif. Pour des équipes de provinciale, aller loin dans cette compétition n’est pas bon. Cela demande trop de travail et cela se répercute sur le début du championnat. Et quand le début n’est pas bon, il n’est jamais aisé de se relever par après. Moi, je veux que mon équipe soit pleinement opérationnelle pour le début du championnat.»

Enfin une P1
Dans les rangs rochois, l’ambiance est au beau fixe. D’écrasantes victoires, face à Nothomb, Libin ou encore Compogne, ont permis aux joueurs de Raphaël Viance de faire le plein de confiance avant d’aborder les futures échéances. «Tout va très bien, commente Raphaël Viance. Je suis content de pouvoir affronter Wellin, une équipe de P1. Parce que pour l’instant, nous n’avons joué que contre des équipes de deuxième provinciale. Et pour les trois matches de poule qu’il nous reste en Coupe de la Province, ce seront aussi des écuries militant en P2. Il faut donc relativiser nos bons résultats. Grâce à un match comme celui de demain, l’équipe va devoir augmenter son niveau de jeu face à un adversaire qui reste sur une excellente saison et qui évoluera chez lui. Le terrain B? Il s’agira sans nul doute d’un paramètre à prendre en considération.»

Le vainqueur de cette joute défiera soit Couvin, soit l’Olympic de Charleroi au prochain tour. «Dans tous les cas, ce sera d’office une équipe de promotion, analyse le coach rochois. Je veux passer pour pouvoir affronter un adversaire de cette trempe. Je veux voir mon équipe se faire bouger. En plus, cette partie aurait lieu une dizaine de jours avant la reprise du championnat. L’idéal donc en guise de préparation. E plus, le gros du travail physique serait déjà réalisé.»

jeudi 1 août 2013

l'Interview de Gilles Schroeder !


Bonjour Gilles, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je suis âgé de 23 ans et j'exerce le métier de couvreur. Mon parcours est simple, toutes mes classes de jeune à Libramont avant de partir pour Habay avec deux ans en promotion et une en P1.

Quel type de joueur es-tu, quel est ta place de prédilection et quel style de jeux affectionnes-tu le plus ?

Je suis un joueur plutôt à vocation défensive et ma place de prédilection est milieu déf.

Pourquoi avoir choisi Wellin ?

Parce que je souhaitais revenir un peu plus près de mon domicile et trouver une équipe jeune, avec un bon coach et surtout, une bonne ambiance et sur ce point, je ne suis pas déçu.

Connais-tu déjà certains joueurs de Wellin ?

Oui, François Nissenne et Martial Goffaux

Comment se sont passés les premier entraînements, que pense tu du niveau du groupe et de l’ambiance ?

Ils se sont très bien passés. L'ambiance est très bonne et pour le reste, on verra lors de nos premiers matchs de championnat.

Que penses-tu de ton nouveau coach ?

Je pense qu'il est très compétent mais surtout proche de ses joueurs. Il me fait penser à mon ancien entraîneur, Zanini.

A quel place a tu joué lors du premier match, et qu’en pense-tu ?

J'ai commencé comme milieu offensif. Je pense que ça s'est bien passé dans l'ensemble.

Une idée sur le TOP 5 de P1 fin de saison ?

Je vois bien : La Roche, Marloie, Bastogne , Bomal et Mormont.

Quel est ton joueur préféré, une idole ?

Pas vraiment d'idole mais je dirais Bastian Sschweinsteiger le milieu de terrain du Bayern.

Une équipe favorite ? 

Bayern Munich

Quel est le plus beau match que tu es vu ?

Le plus beau, je ne sais pas, mais celui qui m'a le plus marqué la victoire 4-0 du Bayern contre Barcelone.

Avec quelle équipe joues-tu à Fifa ?

Je ne joue pas à fifa, lol.

Accro aux réseaux sociaux ?

Non, pas du tout.