dimanche 23 novembre 2014

Victoire autoritaire 1-4 de Wellin à Poupehan et nul de Libin contre Saint-Pierre

ClassEquipesJ+/-Pts
1Wellin113230
2Libin111326
3Poupehan111622


vendredi 21 novembre 2014

«Dans dix jours, le championnat sera peut-être terminé.» - Poupehan - Wellin : Dimanche à 14h30

SOURCES :  lavenir.net

«Dans dix jours, le championnat sera peut-être terminé.» Après une rapide analyse des deux journées à venir, le verdict d’Alex Debune est implacable. Si Wellin réalise un six sur six face à Poupehan et Libin, ses deux premiers poursuivants, il risque bien de s’envoler définitivement. D’autant plus que Libin sera en danger dès ce week-end lors de la venue du cinquième de classe, Saint-Pierre. «Pour le suspense, j’espère qu’on accrochera le leader dimanche», lance Alex Debune.

Il peut être confiant: son équipe n’a pas encore abandonné la moindre unité sur son terrain. En bord de Semois, Poupehan en a passé six à Libin, autant à Bercheux, quatre à Sibret et trois à Ochamps. Excusez du peu. En attendant, la troupe du duo Branco-Crosnier compte déjà cinq points de retard sur Wellin. Des unités abandonnées sur les terrains des deux derniers, Grandvoir (3-1) et Bouillon (2-2), ainsi qu’à Martelange (5-2). «Nos deux entraîneurs ont décidé d’instaurer une tournante pour que tous les joueurs restent motivés, mais cela nous a coûté des points, peste Alex Debune. À Grandvoir, ils ont décidé de se passer de Grandé et Derivière. À Bouillon, Meddah et Robinet ont débuté sur le banc. À Martelange, Donat n’était pas là. Le constat est simple: Meddah, Donat, Grandé et Robinet sont incontournables. Pour moi, ils doivent toujours être sur le terrain. Je l’ai fait savoir aux entraîneurs, mais bon, je ne vais pas taper du poing sur la table. L’ambiance dans le groupe est bonne et je n’ai pas envie de la plomber, donc je prends sur moi et je laisse faire.»

Si Poupehan s’incline dimanche, il devra faire une croix sur le titre. Alex Debune en est bien conscient: «Il serait impossible de combler un écart de huit points. Je suis néanmoins optimiste: Wellin nous a souvent réussis.»

Entre un titre en P2 et une finale en Coupe de la province, épreuve dans laquelle Poupehan est toujours engagé, le choix du président poupinot est toutefois vite fait.«Je prends la Coupe, dit-il. Si Poupehan monte en P1, c’est la mort du club. Nous n’avons pas de jeunes et notre comité se résume à trois personnes: ma maman, ma compagne et moi. Alors qui s’occupera de la réception, à la mi-temps?»

vendredi 14 novembre 2014

Souper de la Saint-Nicolas le vendredi 28 novembre à 19h00


Comme chaque année, nous avons le plaisir de vous inviter
au souper de la Saint-Nicolas de l’E.S. WELLIN qui se déroulera 
le vendredi 28 novembre 2013 au hall omnisports de Wellin.

Au programme :
· 19 h 30 : arrivée du Grand Saint
· 20h30 : souper

Les adultes pourront déguster le cochon à la broche avec 
légumes chauds, crudités et féculents, pour la somme de 15 €. 

8 € pour les moins de 12 ans 
et gratuit pour les moins de 6 ans.

Vous pouvez facilement réserver par SMS au : 0474/38.83.86

En vous remerciant d’avance pour votre inscription, nous vous
prions d’agréer, l’expression de nos sentiments footballistiques.

mercredi 12 novembre 2014

Wellin - Paliseul 3-0 : le résumé

Source: lavenir

Wellin 3 – Paliseul 0

Le leader n’a jamais tremblé samedi soir. «Nous avons livré une bonne première période, avance Gaëtan Dave. Après la pause, on est tombé un peu dans la facilité. Ce fut nettement moins bon.» Des buts de Florent Martin et Morgan Lejaxhe mettaient les Wellinois sur le velours dès le premier acte. Après la pause, Thomas Luis corsera l’addition d’un obus des 25 m dont il a le secret. Paliseul, lui, ne pourra même pas sauver l’honneur, la faute à un Wigny intransigeant entre ses bois.

Wellin, qui recevra Champlon en match amical samedi prochain (19 h), rencontrera ses deux premiers poursuivants, Poupehan et Libin, lors des deux prochaines journées. La troupe de Gaëtan Dave pliera-t-elle le championnat avant même le passage à l’an neuf? «Ces deux matches constitueront un premier tournant, répond le mentor des Jaune et Bleu. Je m’attends toutefois à une chaude réception chez les Poupinots, dans quinze jours.»



Libin 2 – Martelange 0

Seulement vingt-sept entrées payantes pour ce match qui n’en méritait pas beaucoup plus. Les Libinois, sans produire un football de haute volée, ont aligné une sixième victoire de rang samedi soir, grâce à deux buts inscrits dans les vingt premières minutes par Englebert et Cavelier, servi sur un plateau par Lodriguez.

Martelange, lui, s’est montré incapable d’inquiéter Jérôme Golinvaux. Les montées au jeu d’Aoudache et Rouyer, les deux meilleurs réalisateurs ardoisiers, en deuxième période, n’y changeront rien. Notons que les visiteurs évoluaient, à nouveau, avec un joueur de champ entre les perches. Après Thibault Louis, qui avait suppléé Bock lors des deux derniers matches, c’est Thomas Leurquin qui s’y est collé. Avec moins de succès, puisque Martelange avait remporté ses deux derniers matches, face à Bureet Poupehan.

Neuvillers 1 – Ochamps 2

Neuvillers avait l’occasion de dépasser Ochamps et de s’installer dans le Top 5. Les hommes de Philippe Jacques ont toutefois raté l’aubaine.

Thomas Baudot débloque le match à la 20’, sur un corner mal renvoyé par la défense locale (0-1). Dans la foulée, le même Baudot a l’occasion de faire le break, mais Goosse remporte son face-à -face avec l’attaquant ochamptois. Neuvillers entre alors dans le match. Et sur l’une de ses premières opportunités, il recolle à un partout grâce à Meyer, à l’affût sur un ballon relâché par Meuwis. Juste avant la pause, Léonard sert Rausch au petit rectangle, mais ce dernier ne parvient pas à conclure.

Le but de la victoire tombe finalement à l’heure de jeu. Au terme d’un slalom dans l’arrière-garde de Neuvillers, Khelfi envoie une prune dans le petit filet de Goosse (1-2). En fin de match, Ledent aura la balle d’égalisation au bout du pied, mais sa tentative de lob échouera directement dans les gants de Meuwis. «Ochamps s’est procuré plus d’occasions que nous, mais nous aurions pu revendiquer un point,estime Philippe Jacques. Soulignons, également, le très bon arbitrage de M. Deremetz.»

Sibret 3 – Bouilllon 0

Des réalisations de Sarlette et Louvins dans la première demi-heure ont placé Sibret sur le velours. Forts de cet avantage de deux buts, les hommes de Fabrice Spoiden disputeront le deuxième acte au petit trot, pour finalement placer la troisième et dernière banderille dans les arrêts de jeu, par Tom Roland (3-0). Quant à Sylvain Dewalque, exclu à dix minutes du terme pour un geste revanchard, il recevra prochainement une petite convocation du CP.

«On s’est trop vite relâché, déplore Fabrice Spoiden. Bouillon aurait pu en profiter pour revenir à 2-1. Les visiteurs ont d’ailleurs touché le cadre à 2-0. Enfin, ne faisons pas la fine bouche. Cette troisième victoire de rang nous permet de dépasser trois équipes au classement et de nous replacer aux portes du top 5. Nous sommes lancés.»

Bure 0 – Saint-Pierre 1

Pour la deuxième fois de la saison, Bure a encaissé moins de deux buts. Mais l’unique rose plantée par Kandemir, à la 70’, a suffi à Saint-Pierre pour ramener les trois points à la maison. Un but vivement contesté par le clan local, qui estime que le centre-avant pierrot a profité d’une position hors-jeu. «Bure n’a pas été très dangereux, mais il a joué avec énormément d’envie, confie le vice-président pierrot Alain Scius, satisfait de voir son équipe conforter sa place dans le Top 5. Seul bémol, la sortie sur blessure de Mathieu Goin. Il souffre, au minimum, d’une entorse du genou. On prie pour que le diagnostic ne soit pas plus sévère.»

Grandvoir 1 – Tellin 2

Rien ne va plus à Grandvoir, battu pour la cinquième fois de rang hier face à Tellin. La défaite était pourtant interdite dans ce match de bas de tableau. «Nous traversons une grosse crise de confiance», regrette Frédéric Georges, le délégué de Grandvoir. La preuve par ce penalty botté dans les nuages par Sylvain Thiry, en fin de premier acte.

Les trois buts du match sont à mettre à l’actif de joueurs français: une rose pour le Grandvaurien Godart (1-1) et un doublé pour le Tellinois John (0-1; 1-2). «On a vu un piètre match de P3, se désole Frédéric Georges. Je suis allé voir Bras la veille à Vaux-sur-Sûre, ça jouait bien mieux au football.»

Poupehan 6 – Bercheux 2

Score de tennis pour Poupehan, qui a enchaîné les aces dans la dernière demi-heure pour anéantir définitivement des Bercheutois qui avaient résorbé un retard de deux buts en début de seconde période. Auteur d’un doublé en l’espace de trois minutes, Gauthier Toussaint répondait aux Poupinots Grandé et Naud, buteurs au premier acte (2-0; 2-2). Dans les trente dernières minutes, Grandé, Klaus (2) et Szwed feront tourner le marquoir pour sceller la marque sur un cinglant 6-2. «Deux minutes de flottement, et autant d’approximations de notre gardien (De Oliveira) ont permis à Bercheux de revenir dans le match, mais nous étions supérieurs», résume Alex Debune.

samedi 8 novembre 2014

Victoire de Wellin 3-0 contre Paliseul : les détails de la victoire dans l'article


Victoire 3-0 avec des buts de Florent martin, Morgan Lejaxhe, et Thomas Luis en deuxième mi-temps d une superbe frappe des 25 mètres.

Bonne première mi-temps, bien en place et bien organisés. Une deuxième mi-temps très loin de notre niveau. On a subi, beaucoup de déchet dans nos passes mais les jaunes et bleus n'ont pas baissé les bras. Ce soir on ne retiendra que les trois points!

Wellin - Paliseul ce soir à 20h00 et distribution des nouveaux maillots !