samedi 28 février 2015

Victoire de Wellin à Ochamps 0-1 But de Schroeder Gilles


lundi 23 février 2015

Wellin 4 – Bouillon 1

Source: lavenirM. Pn.

Wellin 4 – Bouillon 1

Logique respectée dans ce duel des extrêmes, entre le leader et la lanterne rouge. Les hommes de Gaëtan Dave se sont rapidement mis sur le velours, grâce à des buts de Morgan Lejaxhe et Jean-Jacques Pochet dans les vingt premières minutes (2-0). La troisième rose, plantée par Arnaud Lejaxhe dès la reprise, tuera définitivement le suspense (3-0). Malgré la réduction du score signéeMolitor à l’heure de jeu (3-1), Bouillon ne fera pas trembler le leader. Lequel corsera même la note en fin de rencontre, grâce à Luis (4-1).

Notons la première apparition de Quentin Barré dans les rangs bouillonnais. L’attaquant français, qui était déjà passé au pied du château du temps de la P1, aura pour mission de donner un peu de tonus à la division offensive des Frontaliers. Lesquels en auront bien besoin pour se sauver…


Libin 3 – Sibret 1

Si Libin a pu engranger trois points supplémentaires samedi soir, il le doit en grande partie à trois de ses comitards, Nicolas Mays, Denis Golinvaux et Grégory Bernard. Avec l’entraîneur Rudy Yans, les trois hommes ont uni leurs forces pour déblayer et retracer les lignes d’un terrain recouvert par une fine pellicule de neige.

Récompense de ce travail de sape, un neuvième succès qui permet aux Libinois de conforter leur place sur le podium. Placés aux commandes au premier acte par Englebert, lancé à la limite du hors-jeu par Collignon, les Bleus profiteront des offrandes de la défense sibrétoise pour s’échapper à 3-0 après la pause. Une perte de balle de Roland et une énorme floche d’Hartman permettront à Cavelier de s’offrir le doublé (3-0).

Rien ne s’arrangera pour les visiteurs à dix minutes du terme, quand Hartman se servira de son bras hors de sa surface pour empêcher Lodriguez de planter le numéro 4. L’arbitre, Bruno Gillet, n’aura d’autre choix que d’exclure le portier sibrétois, secondé pour les dernières minutes par un Kiki Louvins qui était monté à la pointe de l’attaque à la pause. Réduit à dix, Sibret atténuera la note sur un lob astucieux de Tom Roland à cinq minutes du terme (3-1).

À noter que huit joueurs ont croqué une carte jaune au cours de la nocturne. Quatre de chaque côté. Le bristol de trop pour Cavelier, qui ratera le déplacement à Grandvoir.

Saint-Pierre 0 – Ochamps 1

Depuis le 21 novembre 2010 et un succès 0-3 sans discussion, Ochamps était à chaque fois rentré bredouille de son déplacement à Sberchamps. Les Canaris ont vaincu le signe indien ce dimanche, à la faveur d’une accélération et d’un tir croisé imparable de Thomas Baudot à deux minutes du coup de sifflet final (0-1). Un petit braquage, dans un match qui n’aurait certainement mérité aucun vainqueur. «Un vrai match de reprise, commente Alain Scius, le vice-président de Saint-Pierre. Le jeu s’est cantonné dans l’entrejeu et les occasions se comptent sur les doigts d’une main.»

Toujours privé de Mathieu Goin et Yoann Warlomont, Saint-Pierre devra également composer sans Edwin Raskin et Rémy Breulet le week-end prochain, pour le déplacement à Martelange. Les deux défenseurs pierrots seront suspendus.

Bure 1 – Tellin 3

Tellin se donne de l’air, grâce à cette victoire dans le derby de la peur. Les Rossoneri ont directement pris à la gorge des promus sacrément déforcés. «Une épidémie de grippe m’a coûté quatre joueurs, regrette Daniel Golinveau. Léonard, Hela, Peiremans et Paul ont tous déclaré forfait en dernière minute. Nous avons donc débuté le match avec cinq titulaires habituels.»

Mis sur orbite par Keller dès la 9’ (0-1), Tellin se fait surprendre par Collin dix minutes plus tard. Le gardien de Bure, aligné exceptionnellement en attaque, rétablissait la parité après une incursion de Saïdi (1-1). Les Rossoneri feront la différence dans le dernier quart d’heure du premier acte: en cinq minutes, Hennuy et John plieront le débat (1-3). «Nous avons désormais un pied en P3, mais je ne peux rien reprocher aux joueurs après ce match, glisse Daniel Golinveau. Ils se sont bien battus. Je me demande néanmoins comment aurait tourné ce match si nous avions été au complet.»

Neuvillers 2 – Paliseul 2

Neuvillers peut se mordre les doigts: il a laissé filer deux unités en fin de rencontre alors qu’il évoluait à onze contre neuf.

Dans ce match sans temps mort, Paliseul ne tarde pas à dégainer. Après sept petites minutes, Mahin ouvre la marque (0-1). La réponse du berger à la bergère ne se fait pas attendre. Sur un tir bondissant de Meyer mal capté par Martin, Léonard surgit et se fait accrocher par le portier paliseulois: penalty. Le capitaine local se fait justice (1-1). Dans la foulée, Lays est obligé de jouer les pompiers à même la ligne pour empêcher Meyer de pousser le ballon au fond. Ostojic, lui, tente de lober Goosse venu à sa rencontre, mais un défenseur de Neuvillers écarte le danger.

Le match s’emballe pour de bon peu après l’heure de jeu, après le triple changement paliseulois. Mahin, Lessire et Dewachter sont relayés par Pietri, Regnier et Chaidron. Le premier jouera neuf minutes, le deuxième sept de plus. Tous deux exclus pour des gestes d’humeur, Pietri et Regnier laissaient leurs copains à neuf. Une sacrée tuile pour Paliseul, dès lors que Neuvillers venait de prendre l’avance par Léonard (2-1). Mais les Rouges, privés de leur entraîneur Tony Regnier (retenu par son travail), arracheront un point dans les derniers instants, grâce à l’inévitable Ostojic. «Ce n’est pas permis de laisser échapper deux points quand on évolue à onze contre neuf,regrette Jacky Coibion. Alors qu’on mène de deux buts, on se fait prendre en contre-attaque. Une erreur de jeunesse, dira-t-on.»

Poupehan – Grandvoir et Bercheux – Martelange ont été remis.

jeudi 19 février 2015

Remise pour les jeunes, réserves et dames

En raison des mauvaises conditions climatiques annoncées (fortes pluies) et afin de préserver au mieux l’état des terrains, le C.P.LUXEMBOURG annonce la remise de tous les matches, à l’exception des matches de Premières masculines prévus ce week-end des 20, 21 et 22 février 2015.

Les matches amicaux sont également remis.
Sont seuls autorisés, les Tournois en salle et les matches amicaux sur terrain synthétique pour autant qu’ils aient été annoncés.

jeudi 12 février 2015

Remise générale pour les 13, 14 et 15 février

Le C.P.LUXEMBOURG annonce la remise générale de tous les matches officiels et amicaux prévus ce week-end des 13, 14 et 15 février 2015. Sont seuls autorisés, les tournois en salle et les matches amicaux sur terrain synthétique pour autant qu'ils aient été annoncés.

Le Comité Provincial annonce la remise des matches de DAMES, RÉSERVES ET JEUNES prévus ce week-end des 13, 14 et 15 février 2015.

Quant aux matches de PREMIÈRES, une évaluation de la situation sera faite lors de notre réunion de ce jeudi soir et une décision complémentaire pourra être prise d’ici à vendredi midi au plus tard.

Le but du CP étant d’éviter au maximum : les remises isolées, d’abîmer les terrains et de tronquer le championnat.

Les matches amicaux sont également remis.

Sont seuls autorisés, les Tournois en salle et les matches amicaux sur terrain synthétique pour autant qu’ils aient été annoncés.