vendredi 29 mai 2015

Tournoi des étoiles de Wellin


Cliquez ici pour afficher 

les calendriers et résultats 


David Lion nominé pour le soulier d'or



lundi 18 mai 2015

Tournoi Sixte de Wellin - 1er Prix 400 € EN CASH !


4 juillet 2015 : Tournoi de Bubble Football de Wellin : 1ère édition

Inscriptions : http://bubble.eswellin.be/ 

30 € par équipe de 6 joueurs soit 5 € par joueur.

Tournoi mixte !

Nous avons le plaisir de vous informer que le premier tournoi de Bubble Football se déroulera le samedi 4 juillet prochain à Wellin. Il est grand temps de former votre équipe qui doit être composée de six joueurs et joueuses. Dans cette équipe, vous devrez sélectionner un gardien qui pourra alterner sa position avec les autres joueurs lors des parties.

Le tournoi aura lieu sur le terrain des minimes au Hall omnisports de Wellin. Vos amis et votre famille seront d’ailleurs les bienvenus ! Ils pourront regarder les parties et en profiter pour prendre des vidéos. Le tournoi débutera à 10 h et se terminera à 18 h. Un horaire détaillé vous sera remis pour la ronde préliminaire pour vous éviter de longues périodes d’attente. 



Le coût d’inscription pour une équipe complète de six joueurs est de 30 €. 
Il est possible de vous inscrire dès maintenant via ce lien : http://bubble.eswellin.be/

Les joueurs devront être âgés de 15 ans et plus.
Pour toutes questions éventuelles relativement aux démarches d’inscription ou aux réglementations du jeu, n’hésitez pas nous contacter via l'adresse mail cedric@daverdisse.com ou visiter notre site Internet à www.eswellin.be

Au plaisir de vous faire vivre des émotions fortes !


mercredi 13 mai 2015

L'équipe-type de P2B avec sept Wellinois

SOURCES : lavenir.net

Découvrez-l'équipe-type de la P2B avec sept joueurs de Wellin qui a survolé la série.




Gardien
Benjamin WIGNY (Wellin). L’un des rares gardiens qui ne se fait pas dessus quand il reçoit une passe en retrait. Heureusement, d’ailleurs, car cette saison, il a reçu plus de ballons de ses défenseurs que des attaquants adverses.

Défenseurs
Gilles SCHROEDER (Wellin). L’Ochamptois s’est refait un moral, après deux descentes consécutives.
David LION (Wellin). À 21 ans, il joue comme un mec qui en a dix de plus, les mains dans les poches.
Bastien TALMAS (Wellin). Lion, c’est Nesta. Talmas, c’est Stam. Un roc.
Fabian HAYON (Wellin). Bientôt 32 balais et son crochet intérieur fonctionne toujours.

Médians
Guillaume ROBINET (Poupehan). Meddah et Grandé marquent beaucoup, mais ils peuvent remercier Robinet, toujours présent pour les alimenter.
Arnaud LAYS (Paliseul). Normalement, on recule dans le jeu en vieillissant. Pour Lays, c’est l’inverse. Résultat : 21 buts cette saison.
Florent MARTIN (Wellin). Avec son physique de traileur, il a bouclé un marathon tous les week-ends sur son flanc. Et 14 buts en plus de ça.
Adel MEDDAH (Poupehan). Un mec qui subit autant de fautes est, forcément, un joueur au-dessus du lot.

Attaquants
Andy LÉONARD (Neuvillers). Le seul à atteindre le ratio d’un but par match. Avec un seul pied.
Morgan LEJAXHE (Wellin). Seize buts, et sans doute le double de passes décisives.
Entraîneur
Gaëtan DAVE (Wellin). Il n’a pas seulement des résultats. Il a aussi des idées.

mardi 12 mai 2015

Wellin, des stats dignes du Barça

SOURCES : Mathieu PELTGEN - L'Avenir
La P3 pour Bure, la P1 pour Wellin.-ÉdA


Retour en chiffres sur une saison qui a vu Wellin écraser toute la concurrence. Bure, lui, fait l’aller-retour. Une habitude pour les promus.

1 défaite pour Wellin Personne n’osera contester le titre de Wellin. Les champions n’ont été battus qu’une fois: à Neuvillers (3-2), lors de la première journée. Alors qu’on a joué quatre matches de moins, Wellin (73 pts) fait mieux que le précédent lauréat, Libramont (68 pts, six défaites). Quelques autres chiffres: +80 de goal-average, 19 succès de rang entre le 6 septembre et le 4 avril, 15 victoires par au moins trois buts d’écart et zéro point perdu à domicile. On dirait les stats du Barça.


1 but pour Bure Bure n’a inscrit qu’un but en treize déplacements. C’était à Saint-Pierre. Et avec un total de 13 roses, les Burois signent le moins bon score de la dernière décennie en 2B. Ils effacent des tablettes le «record» de Fays-les-Veneurs, qui n’avait trouvé le chemin des filets que 22 fois en 2006-2007.

8 promus relégués Pas facile de se maintenir en P2, pour un montant de P3. Bure l’a confirmé cette saison. Depuis 2011, huit promus sur onze ont fait l’aller-retour.

4 Charlier à Tellin Luc Charlier, 53 ans en juin prochain, va-t-il enfin raccrocher? Possible, dès lors que Tellin arrête. Il aura, en tout cas, exaucé l’un de ses vœux: jouer en équipe fanion avec ses trois fils footballeurs, Gilles, Maxime et Arthur.

5 médailles d’argent pour Ochamps Pour la cinquième fois en sept ans, Ochamps termine à la seconde place. Poulidor, sors de ce vestiaire!

57 jaunes pour Bouillon Les Bouillonnais ont croqué 57 biscottes cette saison, personne n’a fait «mieux» dans la série. Mais au classement du fair-play (*), c’est Tellin qui se classe à la dernière place. Avec 56 jaunes, 4 doubles jaunes et 4 rouges directes, les Rossoneri sont ceux qui ont donné le plus de boulot aux arbitres. Gilles Charlier, neuf bristols jaunes et une rouge (2CJ), ne dira pas le contraire.

L’équipe la moins sanctionnée, c’est Bure: 28 biscottes et une double jaune.

Notons qu’Ochamps est la seule équipe à avoir terminé tous ses matches à onze.

11 biscottes pour «Bartho» Le médian de Neuvillers Bartholomé Jean a été averti à onze reprises cette saison. Record dans la série. Quant à Sylvain Thiry (Grandvoir) et Nicolas Hartman (Sibret), ils ont été exclus à deux reprises.

6 gardiens à Martelange Les Ardoisiers ont utilisé six portiers différents cette saison: Jonathan Bock, Donovan Bion, Thibaut Louis, Éric Maury, Quentin Dewalque et Thomas Leurquin. Au moins, le club ne connaîtra plus ce souci-là la saison prochaine…

2 clubs arrêtent Tellin et Martelange n’aligneront plus d’équipe fanion la saison prochaine. Manque de joueurs? Non. Manque d’argent? Non. Manque de bénévoles…

7e place pour Sibret Sibret, troisième en 2C, n’a pu faire mieux qu’une septième place. Quatre entraîneurs de la série (Barthélemy, Regnier, Coetsier et Dave) en faisaient pourtant leur favori à l’aube du championnat. Quant à Daniel Golinveau (Bure), qui avait pronostiqué un podium Wellin, Ochamps, Libin, il est passé à deux doigts du jackpot.

16 buts pour Lejaxhe. Le danger vient de partout, à Wellin. La preuve, le meilleur réalisateur des champions, Morgan Lejaxhe (16 buts), ne se classe même pas dans le top 10 du classement des buteurs.

lundi 4 mai 2015

Grandvoir sauvé, Ochamps et Poupehan au tour final

 M. Pn. - L'Avenir

Libin 1 – Wellin 4

Les Libinois ne se faisaient guère d’illusions avant le débat. Pour participer au tour final, ils étaient obligés de l’emporter face au leader, tout en espérant un faux pas d’Ochamps à Tellin.

Dès la première minute, Martin douchait les maigres espoirs des hommes de Rudy Yans en ouvrant la marque (0-1). Ces derniers ne rendront cependant pas les armes. Jacques, accroché par Wigny dans la surface, permettait à Collignon de convertir son sixième penalty de la saison (1-1). Les Wellinois reprendront directement leur marche en avant. Pigeon, après une combinaison avec M. Lejaxhe, puis ce même Lejaxhe, sur une offrande de Martin, tueront le suspense avant la pause (1-3). En deuxième période, Pigeon s’offrira le doublé, d’un lob magistral, pour corser l’addition (1-4). Seul bémol pour les champions, l’exclusion stupide de Talmas à deux minutes du terme. Dernier homme, le défenseur wellinois se fera subtiliser le ballon par Golinvaux avant de l’accrocher: carte rouge, synonyme de suspension pour le début de la prochaine saison.



Paliseul 4 – Bouillon 3

Bouillon devra passer par la case «barrages» pour assurer son maintien. Le bataillon de Rudy Albert, qui menait confortablement 1-3 à la pause, a vu Paliseul renverser la vapeur en seconde période grâce à un triplé d’Arnaud Lays. Un but de la tête, un du gauche et un du droit: le parfait coup du chapeau pour le citoyen de Sainte-Marie, qui clôture sa saison avec 21 roses au compteur. Pas trop de regrets pour les Bouillonnais, puisqu’avec la victoire de Grandvoir, ils n’avaient aucune chance de rattraper les Cerfs.

Au premier acte, Abderrabi (2) et Denoncin avaient crucifié Pauporté, qui suppléait Martin entre les perches paliseuloises. Martins de Sa, lui, avait réduit l’écart (1-3).

Bouillon devra donc en découdre avec Durbuy et Muno dans le tournoi triangulaire des douzièmes. Première journée le week-end prochain: les Bouillonnais se déplaceront à Durbuy.

Tellin 0 – Ochamps 4

Ochamps a assuré sa deuxième place sans trembler sur la pelouse de Tellin, qui disputait sa dernière rencontre avant de prendre une année sabbatique. Les Canaris recevront Nothomb au premier tour du tour final pour la montée en P1. Notons que c’est la cinquième fois, en sept ans, qu’ils terminent vice-champions.

Ce dimanche, la troupe d’Abdel El Abar n’a jamais tremblé. Dès la 20’, Schroeder assénait un coup de tête gagnant sur un corner d’Otjacques (0-1). Le même Otjacques mettra les siens sur le velours à l’heure de jeu, d’un puissant tir au ras du sol (0-2). Nullement rassasiés, les Canaris donneront encore deux coups de bec en fin de match. M. Perreaux et Cravatte, sur un corner à la Pirlo de Plennevaux, tueront définitivement le suspense (0-4). «Terminer deuxième, c’est inespéré, savoure Jonathan Do Rosario, le défenseur ochamptois. Au sortir du week-end pascal, on comptait six points de retard sur Libin. On revient de loin. Une belle récompense pour le groupe et, surtout, pour le coach.»

Poupehan 5 – Bure 0 (forfait)

La lanterne rouge ne s’est pas déplacée à Poupehan ce dimanche. Daniel Golinveau, pour sa dernière à la tête de l’équipe, n’a pu réunir suffisamment de joueurs. Le forfait a été annoncé dès samedi. Les Poupinots étaient donc certains de participer au tour final avant même de connaître les résultats de leurs rivaux. Ils se rendront à Nassogne, le week-end prochain.

Grandvoir 2 – Martelange 1

Grandvoir avait son sort entre ses mains. Il était assuré de sauver sa peau en cas de succès. Les Cerfs ont rempli leur contrat, non sans se faire peur. Cueillis à froid par Aoudache (0-1 à la 5’), ils renverseront la vapeur avant le retour aux vestiaires, par «Chino» Michiels et Maron, à l’affût sur un ballon repoussé par le portier visiteur (2-1).

Après la pause, Grandvoir se contentera de gérer son avantage. «Quel soulagement!, se réjouit Frédéric Georges. Quand nous avons appris que Bouillon menait 1-3 à Paliseul à la pause, on ne faisait pas les malins. Mais les joueurs se sont vidé les tripes. S’ils avaient joué de cette manière toute la saison, nous n’aurions pas dû attendre la dernière journée pour assurer notre maintien.»

Sibret 5 – Bercheux 2

Derby communal sans enjeu, hier, à Sibret. T. Roland lançait les hostilités d’entrée de jeu (1-0). Bercheux, amputé de plusieurs joueurs en raison des communions, n’abdiquait pas pour autant. Guébenne, sur un corner rentrant, et Merche permettaient aux visiteurs de prendre l’avance avant le repos (1-2). En deuxième période, la tornade sibretoise fera voler en éclats la défense de Bercheux. Koeune et Jeunejean se découvriront un sens du but pour permettre à leurs couleurs d’inverser la tendance (3-2). Leur premier but de la saison. Kiki Louvins, bien décidé à quitter Sibret sur un ultime coup de canon, nettoiera la lucarne pour le 4-2. Restera à Cocoméri à terminer le travail en fin de match (5-2). Sibret termine du coup ce championnat sur un onzième match sans défaite. De quoi nourrir des regrets?

Neuvillers 2 – Saint-Pierre 1

Victoire pour l’honneur de Neuvillers dans le derby communal, face des Pierrots qui étaient assurés de terminer dans le top 5, mais qui auraient pu ravir la quatrième place à Libin en cas de succès.

En première mi-temps, pas grand-chose à signaler, n’était-ce le départ d’Andy Léonard en ambulance pour les urgences. Solidement secoué par le gardien visiteur Julien Jacob, le meilleur buteur de la série n’a jamais pu se relever. Après un scanner passé à Libramont un peu plus tard, les nouvelles se voulaient toutefois rassurantes pour le futur joueur de… Saint-Pierre.

Après la pause, J. Déom fera chauffer le marquoir d’un coup de casque imparable (1-0). Rossignon lui répondra de la même manière (1-1). Le dernier mot reviendra à Brundseaux, qui n’aura plus qu’à pousser le ballon dans le but de vide après un essai de Sensique repoussé par Jacob (2-1).