mardi 30 août 2016

Wellin passe en Coupe 2-1 Amonines (lavenir.net)



Wellin 2 – Amonines 1

Les pensionnaires de 2e provinciale ont fait douter les Wellinois qui ont dominé le premier acte et mené 2-0 (buts de Gillet et Dublet) avant d’observer un relâchement coupable. Amonines reviendra ainsi à 2-1 avant de terminer la partie en supériorité numérique, conséquence de l’exclusion du portier wellinois Merny pour une faute en dehors de sa surface. Les Jaune et Bleu préserveront cependant l’essentiel.


Huitièmes de finale (mercredi 7 septembre)

Libramont - Habay-la-Neuve (20h00)
Habay-la-Vieille - Wellin (20h00)
Lierneux A - Poupehan (18h00)
Messancy - Nassogne (20h00)
Longlier B - La Roche (20h00)
Gouvy - Florenville (18h00)
Marloie - Bertrix B (20h30)

lundi 29 août 2016

Revue de presse : Melreux-H. - Wellin : 2 - 2 - L'Avenir



La défense wellinoise n’a craqué que dans les derniers instants de la partie permettant à Melreux-Hotton d’arracher un point

Melreux-H. - Wellin : 2 - 2

MELREUX: Constant 6, Richard 6, Bajot 5 (82’, Becker), Paulus 6, Michel 6, Collignon 5 (72’, Nijskens), Laffineur 6, Godfroid 7, Leboutte 6, Guillaume 5, Chenon 6 (65’, Leroy 7).

WELLIN: Wigny 5, T.Shroeder 6, Joosens 5, Daphne 5, G.Schroeder 7, M. Lejaxhe 5 (55’, Guidon 6), Bonmariage 6, A. Lejaxhe 6, Hayon 6 (77’, L.Lemaire), Bigonville 7 (86’, Dublet), Jourdan 5.

Arbitre: M. Rode 6. Bonne gestion des cartes.

Cartes jaunes : Wigny, Michel, Bigonville, Guillaume

Assistance : 80.

Note du match: 6.

4’, hésitation dans la défense melreusienne et dans le chef de Constant qui reçoit une passe un peu hasardeuse et se fait subtiliser le ballon, avant de voir Hayon se heurter à un défenseur local qui sauve sur la ligne.

9’, Chenon adresse un coup franc vers Michel, qui s’élève au-dessus de tout le monde et plante au fond (1-0).

20’, contre rudement mené, avec le jeune et prometteur Godfroid qui déboule, trouve Leboutte qui à son tour glisse vers Chenon, mais le tir de ce dernier se heurte aux bois de Wigny.

30’, alors que Melreux domine les Wellinois, Bonmariage récupère un ballon dans le milieu et trouve Hayon, qui combinera avec M. Lejaxhe et T.Schroeder avant d’inscrire le plus beau but de la rencontre (1-1).

58’, G.Schroeder s’impose de la tête sur corner (1-2).

73’, G. Schroeder touche la barre de la tête sur un centre d’Hayon.

83’, Leroy appelle dans le dos de la défense wellinoise qui pour une des seules fois du match laisse un peu trop d’espace derrière: Leboutte en profite pour distiller un service trois étoiles à son coéquipier, qui ne se fait pas prier pour fixer Wigny (2-2).

Un nul des plus logiques au vu de la physionomie de la rencontre. Alors que Wellin s’est fait bousculer par les visités durant les 25-30 premières minutes de la rencontre, il n’aura suffi que d’un éclair et d’une première action offensive construite pour renverser la vapeur et se redonner du baume au cœur dans le chef des ouailles de Lefèbvre, qui au vu de la seconde période, pourront nourrir des regrets.

Car ils ont eu des opportunités notamment via Lejaxhe, Schroeder ou encore Jourdan, qui cinq minutes avant l’égalisation des locaux, perdait un face-à-face déterminant avec Constant.

Du côté de Melreux, on tempère et on se satisfait du point au vu d’une prestation avec un bon début et une bonne fin de match, mais peut-être un peu trop de laxisme après le premier but de Wellin, qui a eu pour effet de faire reculer Melreux et de mettre sous l’éteignoir ses feux-follets offensifs, à l’instar d’un Chenon qui, très en vue en première période, s’est un peu moins montré au fil de la seconde période.

Guidon de retour

Une carence toutefois comblée par les entrées de Becker, mais aussi de Leroy, qui a ramené du peps dans les rangs des Rouges avec un beau but à la clé.

À noter, l’entrée au jeu de Erwin Guidon, qui normalement indisponible jusqu’à mi-septembre, avait voulu faire le déplacement. Ce dernier n’a rien perdu de sa percussion et il ne fait nul doute que Wellin, lorsqu’il sera au complet avec notamment le retour de sa flèche de numéro 9, pourra inquiéter bien du monde cette saison.

En attendant, les Wellinois affronteront Oppagne lors du prochain match, tandis que Melreux recevra Champlon avant de peut-être retrouver les Rossoneris en coupe, si qualification il y a dans le chef des deux formations.

samedi 27 août 2016

G. Schroeder : « Melreux ? Un concurrent direct »- L'Avenir

Melreux-H. - Wellin : Samedi - 20 h 30

Melreux et Wellin ont débuté par un revers la semaine dernière. Ces deux formations, désireuses de sauver leur peau en P1, n’ont donc pas intérêt à traîner en chemin.

«Mais malgré la défaite face à Habay, il y a du positif à retenir, explique Gilles Schroeder, défenseur de Wellin. Face à cette grosse écurie, nous avons affiché une bonne mentalité un esprit collectif qu’il faudra conserver. Si Habay mérite son succès, on a eu un bon dernier quart d’heure qui aurait pu nous amener un point. Cette semaine, nous défions, à mon sens, un concurrent direct. Car Melreux n’a pas encore le rythme de P1 et nous devons en profiter. Maintenant, nous avons affronté Melreux à deux reprises l’an dernier et cette formation m’avait plu avec un très bon milieu de terrain.»

En ce début de saison, Wellin est amputé de plusieurs éléments clés et surtout d’Erwin Guidon. «Sans oublier que nous avons perdu David Lion et Bastien Talmas, deux pions indiscutables, poursuit Gilles Schroeder. Et ils n’ont pas été remplacés par des joueurs qui viennent de Promotion. Mais plutôt par des jeunes joueurs de la région sur lesquels le club a fait un pari.»

Avec son frangin

À l’instar de Thomas Schroeder, le jeune frère de Gilles, qui débarque d’Ochamps et qui redécouvre la P1 après quelques apparitions avec Libramont il y a quelques années. «Pour moi, il a tout à fait sa place dans notre équipe, il évolue comme médian défensif, mais peut aussi jouer ailleurs, note Gilles Schroeder. Comme Clément Jourdan et François Bigonville, il doit prendre le rythme de la série. Mais ils ont du talent dans les pieds et je n’ai aucun doute sur leur réussite en P1 cette année.»

Et que répond Gilles Schroeder à tous ceux qui prédisent une saison délicate pour le club wellinois? «Il est évident qu’on ne fera pas mieux que la saison passée, ce sera compliqué, mais je suis persuadé que nous avons les armes pour nous en sortir», conclut Gilles Schroeder.



samedi 20 août 2016

Wellin tient tête à Habay durant une mi-temps

Grâce à un but de Fabian Hayon les jaunes et bleus ont rapidement mené au score durant la première mi-temps. En seconde période les Habaysiens sont revenus des vestiaires plus que déterminés que jamais et ont largement dominés les Wellinois qui aurons tenus jusqu’à la 61ème avant que Habay ne plante les deux roses nécessaires pour décrocher leurs 3 premiers points.



La Roche - Bastogne 0-1
Freylange - Melreux 2-1
FINI | P1 | Wellin - Habay/Neuve 1-2
Buts : Hayon (20',1-0), Moris (61',1-1), Reichling (68',1-2).

DIMANCHE

Saint-Léger - Ethe
Florenville - Champlon
Meix/Virton - Libramont
Oppagne - Marloie

vendredi 19 août 2016

Présentation de l'équipe de Wellin par le journal l'avenir

Confirmer, la rude tâche de l’après-Dave





Wellin 2016-2017. En haut, de g. à dr.: Samuel Lefebvre (T1), Nicolas Gillet, Edwin Merny, Samuel Dublet, François Bigonville, Fabian Hayon, Benjamin Wigny, Geoffrey Daphne, Arnaud Lejaxhe, Gilles Schroeder. En bas: Clément Jourdan, Nicolas Bonmariage, Bertrand Sion, Morgan Lejaxhe, Morris Banneux, Léo Lemaire, Jean-Louis Lejaxhe (T2)






Reprise du championnat ce samedi 20 août : Wellin - Habay la Neuve


Coupe de la province : découvrez le futur adversaire des Wellinois - sources : lavenir.net

Wellin accueillera Amonines le mardi 30/8 et en cas de victoire se déplacera chez le vainqueur du match Habay-la-Vieille - Ste Marie le 6/9




Le CP Luxembourg a procédé ce jeudi en fin d'après-midi au tirage au sort des seizièmes de finale de la coupe de la province.

ORGANISATION STADE ELIMINATOIRE DES 1/16èmes DE FINALE
•Répartition géographique en 2 groupes (NORD/SUD).
•Le tirage au sort est effectué de telle façon qu’une équipe ne rencontre pas un adversaire qu’elle a déjà rencontré dans son groupe.
•Le club premier sorti de l’urne joue à domicile.
•Matches joués à élimination directe. En cas d’égalité à l’issue du temps réglementaire : directement coups de pied de réparation (pas de prolongations).
•Des 16èmes aux ½ finales la recette nette (voir art. 20) est partagée comme suit : 25% visités et 75% visiteurs.

1 16e le mardi 30 août

1. Bertrix B - Ethe A
2. Libramont - Fouches
3 Tintigny - Habay-la-Neuve
4. Messancy - St Léger
5. Nothomb A - Florenville
6. Habay-la-Vieille - Ste Marie
7. Poupehan - Ethe B
8. Longlier B - JLA B
9. Wellin - Amonines
10. Lierneux A - Libin
11. La Roche - Salmchâteau
12. Mageret - Melreux
13. Marloie - Erezee
14. Compogne - Champlon A
15. St Hubert - Nassogne
16 Berismenil - Gouvy

1 / 8 le 6 septembre

2 - 3
6- 9
10-7
4-15
8-11
16-5
13-1
12-14

mercredi 3 août 2016

Wellin gagne en Coupe au terme d'un match ennuyeux ! +note des joueurs

Wellin - Nassogne 2-1 (4-3)
(Liesnard, Delahaut et Hayon sur penalty)




Note du match 5 : le peu de spectacle à voir était en première mi-temps.

Arbitre 4 : n'a jamais vraiment réussi à marquer son territoire en hésitant à sortir les cartons.

Wigny 5 : ne peut rien sur le but, une sortie hasardeuse sur laquelle il s'en sort bien !

Joosens 6 : amène le penalty ... inexistant ? mais qui donne la victoire à Wellin

Lejaxhe 7 : Irréprochable comme à son habitude, le patron de la défense Wellinoise.

Daphné 6 : Bon début mais le nouveau venu, cherche encore ses marques.

Schroeder Gilles 5 : A bien couvert son flanc surtout avec un Peeters virevoltant. Un peu de tension en fin de match qui lui évite le déplacement à Gouvy.

Hayon 6 : A bien amené le danger lorsqu'il a joué plus haut en fin de première mi-temps.

Thomas Schroeder 7 : l'homme du match ! il a été très bon sur son flanc droit.

Bonmariage 6 : Début de match laborieuse, est monté en puissance par la suite. La capitaine Wellinois devra améliorer la communication avec les nouveaux venus pour évier ces petites erreurs qui ont failli coûter cher.

Dublet 6 : à peine arrivé dans le groupe, on ne peut pas lui reprocher grand-chose pour son deuxième match si ce n'est un manque d’application sur les passes courtes.

Bigonville 6 : A joué beaucoup trop bas le danger est venu des flancs mais pas de l'axe Wellinois. Il fait avouer qu'il n'a pas eu la tâche facile avec des verts (roses) et blancs qui étaient souvent tous rassemblé dans leur partie de terrain.

Delahaut 6 : a vite rétabli l’égalité sur une grosse erreur défensive. Trop seul devant il n'aura pas su créer le danger. Il a malheureusement du sortir sur blessure qui s'annonce grave puisque les ligaments croisés seraient touchés. Nous lui souhaitons déjà un très bon rétablissent et beaucoup de courage.